sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Réforme de la PAC

précédent

/30

articles

suivant

Veau

Les éleveurs appellent les industriels à leurs responsabilités


TNC le 08/04/2020 à 10:18

Alors que la grande distribution affiche partout son soutien aux agriculteurs français, les éleveurs de veaux français constatent que leur production reste absente des étals malgré les engagements pris lors des États généraux de l’alimentation. En cette période de crise liée au Covid-19, ils appellent les industriels à utiliser le nouveau contrat type validé par la filière.

Les éleveurs de veaux de la FNB, qui poursuivent leur activité pendant la crise du Covid-19, regrettent le faible engagement des distributeurs vis-à-vis de leur production : « la viande de veau est bien souvent absente des linéaires et la rémunération des éleveurs de veaux n’est pas à la hauteur », rappelle la FNB dans un communiqué du 7 avril. L’organisation rappelle que les engagements des États généraux de l’alimentation doivent être tenus et que les éleveurs doivent être rémunérés par des prix qui couvrent les coûts de production.

Lire aussi : La filière veaux de boucherie à la peine

Par ailleurs, la FNB incite les industriels à se saisir du contrat-type rénové et validé par l’ensemble de la filière, pour gérer au mieux la crise actuelle liée au Covid-19. « En effet il prévoit notamment les cas particuliers d’allongement de la période d’engraissement et de retard de démarrage d’une bande, la rémunération des éleveurs reposant sur des indicateurs de références interprofessionnels », indique la FNB, qui sera « vigilante à ce que les engagements pris par les différents maillons soient tenus afin de ne pas mettre en péril la continuité de la production vitelline française et ainsi ne pas déstabiliser l’autonomie alimentaire française ».

Lire également : Veaux de boucherie : le nouveau contrat-type officiellement homologué

Les articles du dossier