sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Réforme de la PAC

précédent

/30

articles

suivant

Commande publique

70 députés dont deux anciens ministres LREM veulent privilégier l’origine France


TNC le 04/05/2020 à 09:50

Dans une tribune diffusée le 30 avril, 70 députés dont les anciens ministres Stéphane Travert et François de Rugy, appellent les collectivités à privilégier au maximum l’origine locale et française dans la restauration collective et demandent un assouplissement des règles de la commande publique.

« Les conséquences économiques de la crise liée au Covid-19 dans les secteurs agricole et agroalimentaire s’alourdissent de jour en jour », déplorent 70 députés de la majorité, dont l’ancien ministre de l’agriculture Stéphane Travert et l’ancien ministre de la transition écologique, François de Rugy, dans une tribune publiée le 30 avril. Au-delà des mesures européennes, les élus estiment que « les collectivités territoriales devront accompagner la relance économique du secteur agricole ».

Lire aussi : Le Covid, un crash test sur l’agriculture européenne ?

Les députés appellent ainsi « l’ensemble des collectivités à privilégier les productions locales dans l’approvisionnement de la restauration collective, dès lors que cela est possible ! », d’autant que la dématérialisation des procédures de marchés publics et la hausse du seuil de mise en concurrence facilite l’accès des PME à ces commandes publiques.

Les signataires demandent également au gouvernement d’agir pour permettre un assouplissement des règles de la commande publique, « afin de permettre l’intégration d’un critère de préférence locale », ce qui passe par des négociations au niveau de l’UE. À la lueur de la crise, « cette position pourrait trouver écho chez nos partenaires communautaires désirant eux aussi relancer et favoriser leur économie locale », estiment les députés.

Les articles du dossier