Accéder au contenu principal

sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Mobilisation des agriculteurs

précédent

27/123

articles

suivant

Selon Bercy

Les mesures d'urgence pour les agriculteurs évaluées au total à 400 M€


AFP le 01/02/2024 à 18:Feb
Traffic jam, tractors and cars.

(©Getty Images)

Le total des mesures annoncées par le gouvernement pour apaiser la colère des agriculteurs représente une enveloppe de 400 millions d'euros après de nouvelles annonces jeudi, a indiqué le ministère de l'économie et des Finances à l'AFP.

Cette enveloppe de 400 millions d’euros inclut la nouvelle annonce faite jeudi par Gabriel Attal de 150 millions d’euros « dès cette année » pour soulager la charge fiscale et sociale des éleveurs, ainsi que le coût de l’abandon d’une hausse de la fiscalité prévue sur le gazole non routier, a précisé le ministère.

À cette enveloppe de 400 millions d’euros va s’ajouter le remboursement partiel de la taxe sur le gazole non routier, une des mesures annoncées en pleine fronde du monde agricole, qui ne représente pas une nouvelle dépense, mais une avance sur la trésorerie, chiffrée à 200 millions d’euros, a également détaillé Bercy.

Le gouvernement a multiplié ces derniers jours les annonces de soutien face à la colère des agriculteurs qui ont organisé des opérations escargot en tracteurs aux quatre coins de la France et menacé de monter jusqu’à Paris et l’Assemblée nationale. Le marché de gros de Rungis (Val-de-Marne) a subi une intrusion et entraîné garde à vue mercredi de dizaines d’agriculteurs.

Après les annonces du Premier ministre Gabriel Attal jeudi, les syndicats majoritaires FNSEA et Jeunes agriculteurs ont appelé à suspendre les blocages en France mais ont promis de rester vigilants sur l’application des mesures tout juste promises.

Les articles du dossier