Accéder au contenu principal

sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Mobilisation des agriculteurs

précédent

101/123

articles

suivant

Réactions aux mesures annoncées

La FNSEA et JA appellent à poursuivre la mobilisation


AFP le 26/01/2024 à 20:Jan
Traffic jam, tractors and cars.

(©Getty Images)

La FNSEA et les Jeunes agriculteurs (JA), après avoir interrogé leurs adhérents, ont pris « la décision de poursuivre cette mobilisation », a déclaré vendredi le président de la FNSEA Arnaud Rousseau sur TF1.

« Ce qui a été dit ce soir ne calme pas la colère, il faut aller plus loin », a-t-il dit, en estimant que les annonces du Premier ministre Gabriel Attal, destinées à apaiser les agriculteurs, étaient « trop justes ».

Au chef du gouvernement, « nous lui proposons dès demain matin d’aller à sa rencontre », a ajouté le responsable de l’organisation qui, en duo avec les JA, est le syndicat majoritaire de la profession.

Sur certains points, comme sur le gazole non routier, des annonces « vont dans le bon sens ». Mais dans l’ensemble « elles ne répondent pas à la totalité des questions que nous nous posons », a estimé Arnaud Rousseau en citant notamment les problématiques liées à l’Ukraine, à la « surtransposition » en France des normes environnementales européennes et à la retraite des agriculteurs. La poursuite de la mobilisation est « une décision difficile mais nécessaire », a déclaré Arnaud Rousseau.

Plus de 72.000 agriculteurs sont mobilisés vendredi dans 85 département pour exprimer leur colère, selon un décompte réalisé par le syndicat majoritaire agricole FNSEA, associé aux Jeunes Agriculteurs, et publié vendredi sur le réseau social X.

Les articles du dossier