Accéder au contenu principal

sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Mobilisation des agriculteurs

précédent

99/123

articles

suivant

Mobilisation des agriculteurs

Incendie au bureau des douanes à Nîmes, « graves dégradations »


AFP le 26/01/2024 à 21:Jan
Traffic jam, tractors and cars.

(©Getty Images)

Un incendie, provoqué par des agriculteurs en colère, était en cours vendredi soir au bureau des douanes de Nîmes, a-t-on appris de source policière, le préfet du Gard faisant état de « graves dégradations ».

« Depuis 19h15 ce soir, le bureau des douanes de Nîmes est concerné par un incendie qui aurait été provoqué par l’intrusion d’individus sur des engins agricoles », a déclaré le préfet sur le réseau social X (anciennement Twitter). « L’incendie est toujours en cours », a écrit le préfet à 20H30. « Je condamne avec la plus grande fermeté ces graves dégradations », écrit le préfet qui précise qu’« une enquête est en cours pour identifier les auteurs ».

Selon une source policière, des agriculteurs en colère, au volant d’engins agricoles, ont « cassé le grillage d’enceinte du site des Douanes », située en périphérie de Nîmes, avant d’« incendier une des façades du bureau ».

Vendredi en début d’après-midi, à Narbonne, un bâtiment de la Mutualité sociale agricole (MSA) avait été incendié en marge d’une manifestation d’agriculteurs, un geste qualifié d’« intolérable » par le président de la MSA Pascal Cormery.

Après une semaine de blocages, le Premier ministre Gabriel Attal a promis vendredi un « sursaut agricole » pour faire face à la colère profonde des campagnes, des mesures d’urgence saluées mais jugées insuffisantes pour lever la mobilisation par le syndicat FNSEA.

Les articles du dossier