Accéder au contenu principal

sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Mobilisation des agriculteurs

précédent

86/123

articles

suivant

Enjeu de la rémunération des producteurs

Eric Ciotti (LR) plaide pour un revenu net de 1 500 euros pour les agriculteurs


AFP le 28/01/2024 à 14:Jan
Traffic jam, tractors and cars.

(©Getty Images)

Le président des Républicains (LR) Eric Ciotti plaide pour un revenu minimum de 1.500 euros net mensuels pour les agriculteurs et estime dimanche, dans un entretien au JDD, que les réponses du gouvernement à leur colère sont « ridiculement faibles ».

« Nous devons mettre en place un dispositif d’accompagnement financier des agriculteurs qui vivent sous le seuil de pauvreté. Aucun agriculteur ne doit gagner moins de 1.500 euros net par mois », affirme Eric Ciotti.

« Le combat des agriculteurs est celui d’une France du bon sens et du travail qui ne doit pas disparaître », ajoute-t-il.

Le chef de la droite estime qu’une telle mesure pourrait être financée « en sanctionnant fortement les distributeurs qui ne respectent pas la loi qui garantit un prix minimum aux productions agricoles » et en supprimant « certaines aides dépensées à perte, notamment pour la politique de la ville ».

Il demande également de mettre fin aux accords de libre-échange et d’interdire l’importation de produits provenant de pays ne respectant pas les mêmes règles sociales et environnementales que la France.

Le Premier ministre Gabriel Attal a annoncé vendredi plusieurs mesures comme l’annulation d’une hausse du gazole non-routier (GNR), une simplification administrative et l’assurance que la France n’approuverait pas en l’état l’accord commercial entre l’UE et les pays latino-américains du Mercosur.

Les agriculteurs ont levé certains barrages sur les autoroutes, mais promettent de nouvelles actions à partir de lundi.

 

Les articles du dossier