Accéder au contenu principal

sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Mobilisation des agriculteurs

précédent

2/132

articles

suivant

Pac

Des agriculteurs mobilisés près de Toulouse pour le versement de leurs aides Pac


AFP le 18/03/2024 à 14:Mar
Traffic jam, tractors and cars.

(©Getty Images)

Plusieurs dizaines d'agriculteurs venus avec une vingtaine de tracteurs manifestaient lundi matin à Balma, près de Toulouse, pour protester contre un retard de versement des aides européennes de la politique agricole commune (Pac), a constaté un journaliste de l'AFP.

Les manifestants se sont rassemblés en milieu de matinée à Balma (Haute-Garonne) sur le site de l’Agence de services et de paiement, l’organisme qui verse notamment les aides publiques européennes liées à la Pac. Là, ils ont déversé devant le bâtiment des vieux pneus, des branches et coupé trois cyprès.

« Le gouvernement s’était engagé à nous payer au 15 mars, à solder toutes les aides Pac qu’ils nous doivent. Aujourd’hui, on est le 18 et tout n’est pas réglé », a expliqué à l’AFP Thomas Klunker, cosecrétaire général du syndicat des Jeunes Agriculteurs de Haute-Garonne.

« Sur mon exploitation, c’est 15 % (du revenu, NDLR). J’ai des collègues, c’est 50 %. Pour certains, c’est plusieurs dizaines de milliers d’euros », a-t-il souligné, en ajoutant que l’action engagée était destinée à montrer aux membres du gouvernement « qu’on ne les oubliera pas et qu’il faut qu’ils tiennent leurs engagements ».

En réponse à la colère des agriculteurs, le gouvernement avait fait plusieurs annonces. Des aides fiscales supplémentaires pour les éleveurs et un versement avant mi-mars des aides européennes de la Pac avaient notamment été promis fin janvier lors du discours de politique générale du Premier ministre, Gabriel Attal.

Les articles du dossier