Accéder au contenu principal

sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Mobilisation des agriculteurs

précédent

84/123

articles

suivant

Blocage de Paris lundi

Darmanin prévoit « un dispositif défensif important » pour empêcher tout blocage


AFP le 28/01/2024 à 15:Jan
Traffic jam, tractors and cars.

(©Getty Images)

Gérald Darmanin a demandé dimanche aux responsables des forces de l'ordre de mettre en place « un dispositif défensif important afin d'empêcher tout blocage » par les agriculteurs du marché de Rungis, des aéroports franciliens et « d'interdire toute entrée dans Paris », a annoncé le ministère de l'Intérieur.

Les syndicats FNSEA et Jeunes Agriculteurs du Grand Bassin parisien ont notamment annoncé un « siège de la capitale pour une durée indéterminée » à partir de lundi à 14 heures.

Pour empêcher ces actions, le ministre de l’Intérieur a notamment réuni place Beauvau les directeurs généraux de la police et de la gendarmerie, Frédéric Veaux et Christian Rodriguez, ainsi que le préfet de police de Paris, Laurent Nuñez, a-t-on précisé dans l’entourage de M. Darmanin.

Le ministre a renouvelé sa demande de « modération » de la part des forces de l’ordre à l’encontre des agriculteurs. « La posture reste la même : les forces de l’ordre doivent agir avec grande modération », a-t-on expliqué place Beauvau.

Les forces de l’ordre, a-t-on ajouté, n’interviennent qu’en dernier recours et dans le seul cas où l’intégrité des personnes serait menacée ou les bâ publics ou privés exposés à de graves dégradations (par exemple des actions visant des camions étrangers).

Les articles du dossier