Accéder au contenu principal

sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Mobilisation des agriculteurs

précédent

103/123

articles

suivant

Réactions aux mesures annoncées

Confédération paysanne : les annonces d'Attal « très largement insuffisantes »


AFP le 26/01/2024 à 19:Jan
Traffic jam, tractors and cars.

(©Getty Images)

Les mesures d'aides et de simplification pour les agriculteurs annoncées par le Premier ministre Gabriel Attal sont « très largement insuffisantes », a affirmé vendredi sur RTL la porte-parole de la Confédération paysanne, Laurence Marandola, qui a appelé à « rester mobilisé ».

« On continuera à rester mobilisé. Ce n’est pas nécessairement des barrages, il y aura différentes formes de mobilisations, sur la route, sur des ronds-points, devant des grandes surfaces, des façons inventives de dire au gouvernement que c’est très largement insuffisant », a-t-elle annoncé.

Si le Premier ministre a multiplié les mesures pour tenter d’endiguer la crise engagée depuis une semaine, « on n’a pas entendu d’annonce permettant d’assurer qu’à très court terme aucun paysan ne devra vendre ses produits en dessous du coût de revient de ses produits (…) c’est pour ça que ce n’est pas suffisant », a justifié la porte-parole du 3e syndicat représentatif.

Gabriel Attal a annoncé plusieurs mesures de simplification administrative, la suppression de la hausse de la taxe sur le gazole non routier agricole, des sanctions pour les entreprises qui ne respectent pas la loi Egalim visant à protéger le revenu des agriculteurs ou encore plusieurs aides d’urgence pour la filière bio ou les éleveurs dont le troupeau est touché par la maladie hémorragique épizootique (MHE).

« C’est important », mais « c’était déjà dans les tuyaux », a estimé Mme Marandola. « On a entendu un récit mais qui, pour nous, n’augure pas de la transformation profonde dont a besoin l’agriculture, qui ne répond pas aux raisons profondes des difficultés des paysans et qui ne nous offre pas un avenir durable pour l’agriculture française », selon elle.

Le syndicat majoritaire FNSEA doit réagir dans la soirée aux annonces du Premier ministre.

Les articles du dossier