Accéder au contenu principal

sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Mobilisation des agriculteurs

précédent

24/123

articles

suivant

Monde agricole en colère

À la frontière, les agriculteurs allemands et français mobilisés ensemble


AFP le 01/02/2024 à 19:Feb
Traffic jam, tractors and cars.

(©Getty Images)

Unis dans la mobilisation, des agriculteurs allemands ont symboliquement rejoint leurs homologues français jeudi à Ottmarsheim (Haut-Rhin), à proximité de la frontière, pour dénoncer certaines politiques européennes.

« Les agriculteurs allemands ont les mêmes problèmes. On est là en solidarité avec les voisins pour montrer qu’il n’y a pas juste des problèmes nationaux mais aussi à l’échelle européenne », a déclaré à l’AFP Michael Fröhlin, président du syndicat BLHV dans le canton de Mülheim, dans le Bade-Wurtemberg (Allemagne). À la tête d’un cortège de six tracteurs, il a rejoint jeudi, avec une dizaine d’agriculteurs allemands, ses homologues français mobilisés en Alsace, qui les ont ovationnés à leur arrivée.

« Ça fait maintenant deux ans qu’on nous impose de nouvelles normes et règlementations à l’échelle européenne. Et maintenant, en Allemagne, on nous impose des taxes en plus. On n’en peut plus, on se noie », a expliqué Michael Fröhlin. À Ottmarsheim, environ 150 tracteurs et 300 personnes bloquaient la circulation sur l’A36 jeudi, et prévoyaient de maintenir la mobilisation agricole vendredi, malgré l’appel de la FNSEA à l’arrêt des blocages.

« En France comme en Allemagne, on veut des clauses miroirs », a expliqué Pascal Wittmann, président de la FDSEA du Haut-Rhin. « On n’a rien contre les importations (hors UE), mais elles doivent être alignées sur les mêmes normes que nous. On ne devrait pas importer ce qu’on n’a pas le droit de produire chez nous ».

Il a également appelé de ses vœux à la « solidarité européenne » entre agriculteurs pour obtenir « des améliorations au niveau de la Pac ». Plusieurs syndicats, dont la Coordination rurale et la Confédération paysanne, appellent à une manifestation mardi devant le Parlement européen à Strasbourg, où se tiendra une session plénière.

Les articles du dossier