sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Réforme de la PAC

précédent

/5

articles

suivant

Dans les Pays de la Loire

Safer et chambre d'agriculture renforcent leur collaboration sur l'installation


TNC le 26/11/2019 à 13:48

Vendredi 22 novembre, la Safer et la chambre d'agriculture des Pays de la Loire ont signé une convention régionale afin de favoriser « l'installation des agriculteurs et la pérennité des exploitations ». Les deux structures vont « mettre en commun leurs outils, leurs compétences et leurs réseaux de proximité », espérant ainsi « maximiser les chances pour les cédants de transmettre leur outil de travail et pour les repreneurs de trouver une ferme ».

Autour de 2 000 : c’est le nombre de cessations d’activité par an, en moyenne depuis 2017, chez les exploitants agricoles des Pays de la Loire. D’où l’importance de « suivre de très près et de viabiliser les projets d’installation et de cession », du début de la réflexion à leur concrétisation, et même après ! C’est pourquoi la Safer (Société d’aménagement foncier et d’établissement rural) et la chambre d’agriculture ont signé, vendredi 22 novembre, une convention régionale pour « mettre en commun leurs outils, leurs compétences et leurs réseaux de proximité », elles qui « interviennent sur ces problématiques dans des champs complémentaires ».

La Safer apportera son expertise et son expérience dans « l’accès et la transmission du foncier agricole » et la chambre d’agriculture son savoir-faire dans « l’accompagnement » des jeunes porteurs de projet et des agriculteurs proches de la retraite. Leur objectif est de « maximiser les chances pour les cédants de transmettre leur outil de travail et pour les repreneurs de trouver une ferme ». Certes, des partenariats existent déjà dans les cinq départements de la région mais ce passage à l’échelle supérieure vise à renforcer leur impact.

sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Transmission

précédent

/15

articles

suivant

Dans les Pays de la Loire

Safer et chambre d'agriculture renforcent leur collaboration sur l'installation


TNC le 26/11/2019 à 13:48

Vendredi 22 novembre, la Safer et la chambre d'agriculture des Pays de la Loire ont signé une convention régionale afin de favoriser « l'installation des agriculteurs et la pérennité des exploitations ». Les deux structures vont « mettre en commun leurs outils, leurs compétences et leurs réseaux de proximité », espérant ainsi « maximiser les chances pour les cédants de transmettre leur outil de travail et pour les repreneurs de trouver une ferme ».

Autour de 2 000 : c’est le nombre de cessations d’activité par an, en moyenne depuis 2017, chez les exploitants agricoles des Pays de la Loire. D’où l’importance de « suivre de très près et de viabiliser les projets d’installation et de cession », du début de la réflexion à leur concrétisation, et même après ! C’est pourquoi la Safer (Société d’aménagement foncier et d’établissement rural) et la chambre d’agriculture ont signé, vendredi 22 novembre, une convention régionale pour « mettre en commun leurs outils, leurs compétences et leurs réseaux de proximité », elles qui « interviennent sur ces problématiques dans des champs complémentaires ».

La Safer apportera son expertise et son expérience dans « l’accès et la transmission du foncier agricole » et la chambre d’agriculture son savoir-faire dans « l’accompagnement » des jeunes porteurs de projet et des agriculteurs proches de la retraite. Leur objectif est de « maximiser les chances pour les cédants de transmettre leur outil de travail et pour les repreneurs de trouver une ferme ». Certes, des partenariats existent déjà dans les cinq départements de la région mais ce passage à l’échelle supérieure vise à renforcer leur impact.

sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Installation

précédent

2/12

articles

suivant

Dans les Pays de la Loire

Safer et chambre d'agriculture renforcent leur collaboration sur l'installation


TNC le 26/11/2019 à 13:48

Vendredi 22 novembre, la Safer et la chambre d'agriculture des Pays de la Loire ont signé une convention régionale afin de favoriser « l'installation des agriculteurs et la pérennité des exploitations ». Les deux structures vont « mettre en commun leurs outils, leurs compétences et leurs réseaux de proximité », espérant ainsi « maximiser les chances pour les cédants de transmettre leur outil de travail et pour les repreneurs de trouver une ferme ».

Autour de 2 000 : c’est le nombre de cessations d’activité par an, en moyenne depuis 2017, chez les exploitants agricoles des Pays de la Loire. D’où l’importance de « suivre de très près et de viabiliser les projets d’installation et de cession », du début de la réflexion à leur concrétisation, et même après ! C’est pourquoi la Safer (Société d’aménagement foncier et d’établissement rural) et la chambre d’agriculture ont signé, vendredi 22 novembre, une convention régionale pour « mettre en commun leurs outils, leurs compétences et leurs réseaux de proximité », elles qui « interviennent sur ces problématiques dans des champs complémentaires ».

La Safer apportera son expertise et son expérience dans « l’accès et la transmission du foncier agricole » et la chambre d’agriculture son savoir-faire dans « l’accompagnement » des jeunes porteurs de projet et des agriculteurs proches de la retraite. Leur objectif est de « maximiser les chances pour les cédants de transmettre leur outil de travail et pour les repreneurs de trouver une ferme ». Certes, des partenariats existent déjà dans les cinq départements de la région mais ce passage à l’échelle supérieure vise à renforcer leur impact.

sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Innovations Agritechnica

précédent

/15

articles

suivant

Dans les Pays de la Loire

Safer et chambre d'agriculture renforcent leur collaboration sur l'installation


TNC le 26/11/2019 à 13:48

Vendredi 22 novembre, la Safer et la chambre d'agriculture des Pays de la Loire ont signé une convention régionale afin de favoriser « l'installation des agriculteurs et la pérennité des exploitations ». Les deux structures vont « mettre en commun leurs outils, leurs compétences et leurs réseaux de proximité », espérant ainsi « maximiser les chances pour les cédants de transmettre leur outil de travail et pour les repreneurs de trouver une ferme ».

Autour de 2 000 : c’est le nombre de cessations d’activité par an, en moyenne depuis 2017, chez les exploitants agricoles des Pays de la Loire. D’où l’importance de « suivre de très près et de viabiliser les projets d’installation et de cession », du début de la réflexion à leur concrétisation, et même après ! C’est pourquoi la Safer (Société d’aménagement foncier et d’établissement rural) et la chambre d’agriculture ont signé, vendredi 22 novembre, une convention régionale pour « mettre en commun leurs outils, leurs compétences et leurs réseaux de proximité », elles qui « interviennent sur ces problématiques dans des champs complémentaires ».

La Safer apportera son expertise et son expérience dans « l’accès et la transmission du foncier agricole » et la chambre d’agriculture son savoir-faire dans « l’accompagnement » des jeunes porteurs de projet et des agriculteurs proches de la retraite. Leur objectif est de « maximiser les chances pour les cédants de transmettre leur outil de travail et pour les repreneurs de trouver une ferme ». Certes, des partenariats existent déjà dans les cinq départements de la région mais ce passage à l’échelle supérieure vise à renforcer leur impact.

Dans les Pays de la Loire

Safer et chambre d'agriculture renforcent leur collaboration sur l'installation


TNC le 26/11/2019 à 13:48

Vendredi 22 novembre, la Safer et la chambre d'agriculture des Pays de la Loire ont signé une convention régionale afin de favoriser « l'installation des agriculteurs et la pérennité des exploitations ». Les deux structures vont « mettre en commun leurs outils, leurs compétences et leurs réseaux de proximité », espérant ainsi « maximiser les chances pour les cédants de transmettre leur outil de travail et pour les repreneurs de trouver une ferme ».

Autour de 2 000 : c’est le nombre de cessations d’activité par an, en moyenne depuis 2017, chez les exploitants agricoles des Pays de la Loire. D’où l’importance de « suivre de très près et de viabiliser les projets d’installation et de cession », du début de la réflexion à leur concrétisation, et même après ! C’est pourquoi la Safer (Société d’aménagement foncier et d’établissement rural) et la chambre d’agriculture ont signé, vendredi 22 novembre, une convention régionale pour « mettre en commun leurs outils, leurs compétences et leurs réseaux de proximité », elles qui « interviennent sur ces problématiques dans des champs complémentaires ».

La Safer apportera son expertise et son expérience dans « l’accès et la transmission du foncier agricole » et la chambre d’agriculture son savoir-faire dans « l’accompagnement » des jeunes porteurs de projet et des agriculteurs proches de la retraite. Leur objectif est de « maximiser les chances pour les cédants de transmettre leur outil de travail et pour les repreneurs de trouver une ferme ». Certes, des partenariats existent déjà dans les cinq départements de la région mais ce passage à l’échelle supérieure vise à renforcer leur impact.

sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Incendie Lubrizol

précédent

/31

articles

suivant

Dans les Pays de la Loire

Safer et chambre d'agriculture renforcent leur collaboration sur l'installation


TNC le 26/11/2019 à 13:48

Vendredi 22 novembre, la Safer et la chambre d'agriculture des Pays de la Loire ont signé une convention régionale afin de favoriser « l'installation des agriculteurs et la pérennité des exploitations ». Les deux structures vont « mettre en commun leurs outils, leurs compétences et leurs réseaux de proximité », espérant ainsi « maximiser les chances pour les cédants de transmettre leur outil de travail et pour les repreneurs de trouver une ferme ».

Autour de 2 000 : c’est le nombre de cessations d’activité par an, en moyenne depuis 2017, chez les exploitants agricoles des Pays de la Loire. D’où l’importance de « suivre de très près et de viabiliser les projets d’installation et de cession », du début de la réflexion à leur concrétisation, et même après ! C’est pourquoi la Safer (Société d’aménagement foncier et d’établissement rural) et la chambre d’agriculture ont signé, vendredi 22 novembre, une convention régionale pour « mettre en commun leurs outils, leurs compétences et leurs réseaux de proximité », elles qui « interviennent sur ces problématiques dans des champs complémentaires ».

La Safer apportera son expertise et son expérience dans « l’accès et la transmission du foncier agricole » et la chambre d’agriculture son savoir-faire dans « l’accompagnement » des jeunes porteurs de projet et des agriculteurs proches de la retraite. Leur objectif est de « maximiser les chances pour les cédants de transmettre leur outil de travail et pour les repreneurs de trouver une ferme ». Certes, des partenariats existent déjà dans les cinq départements de la région mais ce passage à l’échelle supérieure vise à renforcer leur impact.

sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Sommet de l’Elevage

précédent

/16

articles

suivant

Dans les Pays de la Loire

Safer et chambre d'agriculture renforcent leur collaboration sur l'installation


TNC le 26/11/2019 à 13:48

Vendredi 22 novembre, la Safer et la chambre d'agriculture des Pays de la Loire ont signé une convention régionale afin de favoriser « l'installation des agriculteurs et la pérennité des exploitations ». Les deux structures vont « mettre en commun leurs outils, leurs compétences et leurs réseaux de proximité », espérant ainsi « maximiser les chances pour les cédants de transmettre leur outil de travail et pour les repreneurs de trouver une ferme ».

Autour de 2 000 : c’est le nombre de cessations d’activité par an, en moyenne depuis 2017, chez les exploitants agricoles des Pays de la Loire. D’où l’importance de « suivre de très près et de viabiliser les projets d’installation et de cession », du début de la réflexion à leur concrétisation, et même après ! C’est pourquoi la Safer (Société d’aménagement foncier et d’établissement rural) et la chambre d’agriculture ont signé, vendredi 22 novembre, une convention régionale pour « mettre en commun leurs outils, leurs compétences et leurs réseaux de proximité », elles qui « interviennent sur ces problématiques dans des champs complémentaires ».

La Safer apportera son expertise et son expérience dans « l’accès et la transmission du foncier agricole » et la chambre d’agriculture son savoir-faire dans « l’accompagnement » des jeunes porteurs de projet et des agriculteurs proches de la retraite. Leur objectif est de « maximiser les chances pour les cédants de transmettre leur outil de travail et pour les repreneurs de trouver une ferme ». Certes, des partenariats existent déjà dans les cinq départements de la région mais ce passage à l’échelle supérieure vise à renforcer leur impact.

sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Mal-être des agriculteurs

précédent

/16

articles

suivant

Dans les Pays de la Loire

Safer et chambre d'agriculture renforcent leur collaboration sur l'installation


TNC le 26/11/2019 à 13:48

Vendredi 22 novembre, la Safer et la chambre d'agriculture des Pays de la Loire ont signé une convention régionale afin de favoriser « l'installation des agriculteurs et la pérennité des exploitations ». Les deux structures vont « mettre en commun leurs outils, leurs compétences et leurs réseaux de proximité », espérant ainsi « maximiser les chances pour les cédants de transmettre leur outil de travail et pour les repreneurs de trouver une ferme ».

Autour de 2 000 : c’est le nombre de cessations d’activité par an, en moyenne depuis 2017, chez les exploitants agricoles des Pays de la Loire. D’où l’importance de « suivre de très près et de viabiliser les projets d’installation et de cession », du début de la réflexion à leur concrétisation, et même après ! C’est pourquoi la Safer (Société d’aménagement foncier et d’établissement rural) et la chambre d’agriculture ont signé, vendredi 22 novembre, une convention régionale pour « mettre en commun leurs outils, leurs compétences et leurs réseaux de proximité », elles qui « interviennent sur ces problématiques dans des champs complémentaires ».

La Safer apportera son expertise et son expérience dans « l’accès et la transmission du foncier agricole » et la chambre d’agriculture son savoir-faire dans « l’accompagnement » des jeunes porteurs de projet et des agriculteurs proches de la retraite. Leur objectif est de « maximiser les chances pour les cédants de transmettre leur outil de travail et pour les repreneurs de trouver une ferme ». Certes, des partenariats existent déjà dans les cinq départements de la région mais ce passage à l’échelle supérieure vise à renforcer leur impact.

sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Zones de non traitement

précédent

/32

articles

suivant

Dans les Pays de la Loire

Safer et chambre d'agriculture renforcent leur collaboration sur l'installation


TNC le 26/11/2019 à 13:48

Vendredi 22 novembre, la Safer et la chambre d'agriculture des Pays de la Loire ont signé une convention régionale afin de favoriser « l'installation des agriculteurs et la pérennité des exploitations ». Les deux structures vont « mettre en commun leurs outils, leurs compétences et leurs réseaux de proximité », espérant ainsi « maximiser les chances pour les cédants de transmettre leur outil de travail et pour les repreneurs de trouver une ferme ».

Autour de 2 000 : c’est le nombre de cessations d’activité par an, en moyenne depuis 2017, chez les exploitants agricoles des Pays de la Loire. D’où l’importance de « suivre de très près et de viabiliser les projets d’installation et de cession », du début de la réflexion à leur concrétisation, et même après ! C’est pourquoi la Safer (Société d’aménagement foncier et d’établissement rural) et la chambre d’agriculture ont signé, vendredi 22 novembre, une convention régionale pour « mettre en commun leurs outils, leurs compétences et leurs réseaux de proximité », elles qui « interviennent sur ces problématiques dans des champs complémentaires ».

La Safer apportera son expertise et son expérience dans « l’accès et la transmission du foncier agricole » et la chambre d’agriculture son savoir-faire dans « l’accompagnement » des jeunes porteurs de projet et des agriculteurs proches de la retraite. Leur objectif est de « maximiser les chances pour les cédants de transmettre leur outil de travail et pour les repreneurs de trouver une ferme ». Certes, des partenariats existent déjà dans les cinq départements de la région mais ce passage à l’échelle supérieure vise à renforcer leur impact.

Les articles du dossier