sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Grippe aviaire

précédent

4/96

articles

suivant

Grippe aviaire

Un premier cas confirmé en Corrèze


AFP le 05/04/2022 à 09:49

Un premier cas de grippe aviaire en élevage a été confirmé en Corrèze, a indiqué lundi la préfecture, au lendemain de l'annonce de trois premiers foyers dans le département voisin de la Dordogne.

Il s’agit d’un élevage de canards situé dans la commune de Noailles qui a été dépeuplé « en vue de prévenir une éventuelle diffusion de la grippe aviaire », conformément aux règles de gestion sanitaire, a précisé la préfecture dans un communiqué. Avec « la détection de ce premier foyer d’influenza aviaire hautement pathogène en Corrèze » et « l’apparition d’autres foyers » dans le département voisin du Lot, « plus de 30 communes » corréziennes sont « concernées par une zone de protection ou une zone de surveillance », selon la même source.

Dimanche, la préfecture de la Dordogne avait annoncé que trois premiers cas de grippe aviaire avaient été détectés dans ce département et plus de 40 000 canards et oies abattus. L’épizootie d’influenza aviaire 2021-2022 est la plus sévère qui ait touché la France, avec plus de 1 100 foyers en élevage et plus de dix millions de volailles abattues, un record.

L’ouest de la France, et spécialement le département de la Vendée (500 foyers au 31 mars), est particulièrement affecté. Plus encore que le Sud-Ouest, une région régulièrement affectée depuis 2015 par ce virus et notamment ses nombreux élevages de canards destinés à la production de foie gras.

Ce virus atteint exclusivement les oiseaux. Il circule dans la faune sauvage et se manifeste à l’occasion des migrations. Au total, 34 pays européens ont été touchés cette année. Le nord de l’Italie a été particulièrement affecté, avec 18 millions de volailles d’élevage abattues.

Les articles du dossier