sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Grippe aviaire

précédent

11/96

articles

suivant

Grippe aviaire

Le Crédit Mutuel soutient la filière avicole


Crédit Mutuel le 22/03/2022 à 13:48

La Vendée fait partie des départements les plus sévèrement touchés par la grippe aviaire.

Pour stopper la propagation du virus, des décisions lourdes ont été prises. L’abattage massif des animaux, l’interdiction des mouvements ou la remise en place de volailles : toutes ces actions apparaissent malgré tout incontournables pour mettre fin à cette crise.

La réunion du 15 mars dernier, organisée autour des représentants de la filière, a d’ores et déjà permis d’identifier des dispositifs d’aides et nous nous en réjouissons.

Le Crédit Mutuel a conscience des conséquences lourdes que cela va provoquer sur l’activité de ces femmes et de ces hommes, éleveurs ou salariés d’une filière bien ancrée sur le département. Aussi, dans ces moments difficiles, des solutions concrètes sont déjà en train d’être proposées aux clients du Crédit Mutuel.

Pour les exploitations agricoles concernées :

  • Prolongation des crédits court terme associés à la production avicole
  • Possibilité de mettre en place un prêt relais sur indemnisation des pouvoirs publics
    • Dès la déclaration réalisée auprès de France Agrimer avec une estimation des pertes
    • Montant : 100% en appréciant votre besoin réel et en tenant compte de l’accompagnement éventuel de votre groupement ou de votre coopérative
    • Durée : 6 mois (prorogation possible de 3 mois)
  • Différé d’amortissement sur les crédits amortissables en cours pouvant aller jusqu’à 12 mois

Les salariés de la filière touchés par la crise sont invités à se rapprocher de leur conseiller de manière à leur apporter des solutions personnalisées.

Chaque situation est spécifique. Une écoute, un échange est indispensable avant d’agir. Aussi, les conseillers agricoles sont mobilisés sur le terrain. Ils sont à l’écoute des clients frappés par cette crise pour identifier leurs besoins et les solutions réellement nécessaires à mettre en œuvre.

Le Crédit Mutuel reste très attentif à l’évolution de la crise pour faire évoluer ces dispositifs si la situation le nécessitait.

Les articles du dossier