Santé mamelle

Une stimulation des trayons adaptée à chaque vache, même en robot


TNC le 22/07/2021 à 10:07
Grâce au débit de lait, le robot définira les vaches bimodales et adaptera le temps de brossage si besoin. (©TNC)

Grâce au débit de lait, le robot définira les vaches bimodales et adaptera le temps de brossage si besoin. (©TNC)

Lely se penche sur le confort de traite en implémentant un module d'optimisation du temps de brossage des trayons sur ses robots. Ainsi, le temps de nettoyage et de stimulation est adapté à chaque vache.

Une traite rapide, douce et complète pour chaque vache : c’est l’objectif de Lely. Mais chaque animal est différent et certaines vaches mettent plus de temps à éjecter leur lait que d’autres. Ces vaches-là, au robot, seront branchées tandis que la stimulation par le brossage n’aura pas été suffisante. Le lait tardera à être libéré, ce qui dénaturera la courbe d’éjection du lait. On parle alors de bimodalité, ce qui peut avoir des conséquences néfastes sur la santé des trayons.

En lançant l’optimisation du temps de brossage, Lely ne se positionne plus sur un temps de brossage prédéfini, mais sur un temps adapté pour les vaches ayant enregistré des traites bimodales au cours de la semaine passée. Selon la marque, l’innovation permet de réduire le temps de traite des vaches bimodales via l’amélioration de la stimulation, et d’améliorer la santé mamelle (moins de risque d’hyperkératose).

Innov’Space 2021 (©Space)