Agriculture de précision

BASF et VanderSat collaborent pour une haute précision à la parcelle


TNC le 02/01/2019 à 14:29

BASF et la société néerlandaise d'observation terrestre, VanderSat, collaborent pour offrir aux agriculteurs des recommandations plus précises pour l’application d’intrants, basées sur des données satellites.

BASF et VanderSat collaborent pour mettre en œuvre des solutions d’optimisation de haute précision à la parcelle. « Grâce à l’intégration des données satellitaires de VanderSat, les agriculteurs bénéficieront d’informations et de prévisions encore plus précises, propres à chaque parcelle, que ce soit pour nos offres actuelles ou pour les solutions futures. Cela aidera les agriculteurs, remplacera les capteurs d’humidité et de température au sol dans de nombreuses situations et garantira une utilisation plus efficace et durable de l’eau et des produits phytosanitaires sur les cultures », déclare Ole Peters, responsable des technologies d’agriculture numérique au sein de la division solutions agricoles de BASF.« Il est essentiel de connaître l’humidité du sol pour prévoir le développement des cultures et leur rendement avec plus de précision », précise Ole Peters. Collectées quotidiennement, les données de VanderSat reposent sur une technologie micro-ondes de haute précision mesurant l’humidité du sol et les températures de surface de chaque parcelle avec une résolution spatiale de 100 x 100 mètres. Toutes ces informations intégrées dans la solution Xarvio field manager de BASF permettent, par exemple, de calculer les risques maladies sur chaque parcelle. Les agriculteurs disposent de cartes intraparcellaires personnalisées et d’un calendrier optimisé en protection des cultures.« L’un des principaux avantages de la détection par micro-ondes est que la couverture nuageuse n’interfère pas avec les mesures spatiales », explique Richard de Jeu, fondateur et directeur des technologies de VanderSat. « Nous recueillons des informations quotidiennes sur l’humidité et la température du sol auprès de différents satellites depuis de nombreuses années. Nous avons donc maintenant une base de données d’archives datant de plus de 16 ans. Ces éléments, associés à la détection haute résolution, confèrent à nos produits satellites une grande fiabilité pour la gestion active de parcelles spécifiques. » La validation et le prototypage des données effectués par les deux sociétés montrent déjà que les données satellites de VanderSat sont généralement plus cohérentes et représentatives que les mesures des capteurs à terre. BASF et VanderSat travaillent désormais au développement d’outils d’aide à la décision plus précis sur plusieurs centaines de parcelles, avec des cultures différentes et réparties sur trois continents.