Chicago hebdo

Le soja se replie vivement alors que la météo s’annonce plus favorable


AFP le 06/07/2019 à 18:27

Le cours du soja coté à Chicago s'est nettement replié vendredi alors que les conditions météorologiques s'annonçaient plus favorables dans le centre des Etats-Unis. Ceux du maïs et du blé ont légèrement progressé. Après une séance écourtée mercredi et un jour férié jeudi, les échanges sont toutefois dans leur ensemble restés limités.

« Les prévisions anticipent un temps propice dans le Midwest, avec des averses régulières attendues tout au long du week-end dans les parties nord-ouest et est du grenier des États-Unis », ont souligné les analystes de la maison de courtage Allendale. De quoi alimenter l’espoir de rendements un peu meilleurs que prévu après un début de saison compliqué en raison de l’abondance des précipitations. Aussi les cours du soja se sont-ils repliés alors même que des chiffres hebdomadaires sur les ventes à l’étranger ont montré des commandes portant sur un peu plus d’un million de tonnes lors de la semaine achevée le 27 juin, dont environ 600 000 tonnes de commandes en provenance de Chine. Certains courtiers interprétaient ces achats comme un geste de bonne volonté de la part de Pékin alors que les présidents Donald Trump et Xi Jinping ont décrété samedi une trêve dans leur guerre commerciale. Toutefois, la Chine a prévenu jeudi qu’elle ne signerait aucun accord commercial avec les États-Unis s’il n’inclut pas une levée totale des surtaxes douanières imposées par l’administration Trump sur les produits chinois.

Les ventes à l’étranger de maïs et de blé se sont de leur côté affichées en bas de la fourchette des prévisions, avec 331 000 tonnes de maïs et 276 000 tonnes de blé commandées. Mais les cours du maïs ont, après un début de séance dans le rouge comme à Wall Street, continué à grimper nettement alors que les investisseurs s’interrogent encore sur l’impact réel de l’abondance des pluies du printemps qui a nettement retardé les semaines. Les cours du blé ont suivi.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en septembre, désormais le plus échangé, a terminé vendredi à 4,3875 dollars contre 4,3675 dollars mercredi à la clôture. Sur la semaine il a pris 3,3 %. Le boisseau de blé pour livraison en septembre, le plus actif, a fini à 5,1500 dollars contre 5,1400 dollars mercredi. Il a cédé 2,3 % sur la semaine. Le boisseau de soja pour livraison en novembre, désormais le plus échangé, s’est établi à 8,9450 dollars contre 9,0875 dollars à la précédente clôture. Il a perdu 3,1 % sur la semaine.