Euronext

Le prix du blé ne bouge pas, avant un rapport américain


AFP le 10/05/2019 à 13:55

Les prix du blé ne bougeaient pas ou presque vendredi à la mi-journée, à quelques heures d'un rapport mensuel du ministère américain de l'agriculture (USDA) très attendu sur la production mondiale de céréales.

Ce rapport doit donner les premières estimations officielles de l’USDA sur la prochaine récolte de céréales. Les opérateurs ne manqueront pas de scruter à la loupe les estimations des stocks mondiaux, dont certains pensent qu’ils risquent de gonfler, compte tenu des chiffres qui circulent à propos de la production russe de blé. Selon les dernières remontées du terrain, elle pourrait avoisiner les 83 millions de tonnes, et donc se rapprocher des niveaux record de l’avant-dernière moisson.

« La taille des stocks de blé sera également à suivre en ancienne récolte aux Etats-Unis, d’autant que des retards dans les semis en blé de printemps sont toujours observés », a commenté le cabinet Agritel.

Peu avant 13 h (11 h GMT) sur Euronext, la tonne de blé était inchangée sur l’échéance de septembre à 170,25 euros et reculait de 25 centimes d’euro sur celle de décembre à 174 euros, dans un marché plus morne que jamais, avec moins de 4 000 lots échangés. La tonne de maïs, elle, ne bougeait guère plus, progressant de 25 centimes d’euro, tant sur l’échéance de juin à 164,75 euros que sur celle d’août à 169 euros, pour quelque 150 lots échangés.