Chicago

Le maïs au plus bas depuis mi-septembre


AFP le 28/11/2019 à 10:50

Les prix du maïs coté à Chicago sont tombés à leur plus bas depuis deux mois et demi mercredi malgré une météo incertaine sur les régions productrices américaines. Les cours du blé et du soja ont aussi reculé.

Alors que la saison des récoltes de soja et de maïs approche de son terme, de nombreux États américains du Midwest, le grenier à grain des Etats-Unis, se préparent à un temps capricieux d’ici au début de la semaine prochaine.

« Toutes les zones de production vont connaître des pluies dans les cinq prochains jours. De la neige est aussi attendue à certains endroits. Mais dans les 6 à 10 jours, on devrait observer un changement drastique avec des embellies un peu partout », détaille Ryan Ettner de la maison de courtage Allendale. Le maïs a par ailleurs été lesté par des données indiquant que les exportations brésiliennes de la céréale pourraient atteindre des niveaux record en 2019.

« Si ces chiffres sont confirmés, les exportations brésiliennes auront augmenté de 80 % par rapport à leur niveau de l’an dernier », précisent les experts d’Allendale, citant les chiffres de l’association nationale des exportateurs de céréales du Brésil.

Le soja a reculé pour la sixième session de suite en l’absence de développement majeur sur le front commercial sino-américain. Le cours de l’oléagineux continue de souffrir du bras de fer que se livrent depuis un an et demi les deux premières puissances mondiales.

Lire aussi : Témoignage – « Gérer mes ventes, une nouvelle façon d’être acteur de mon métier »

Le blé s’est lui replié dans un marché plutôt calme. « Les volumes sont restés assez faibles aujourd’hui », note à cet égard Michael Zuzolo de Global Commoditiy Analytics, précisant que beaucoup d’investisseurs ont cherché à se positionner à la veille de la fête de Thanksgiving, jour férié aux Etats-Unis.

Le marché agricole sera en effet fermé jeudi et la session raccourcie vendredi.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mars, le plus échangé, a terminé mercredi à 3,7325 dollars, contre 3,7825 dollars mardi (- 1,32 %). Le boisseau de blé pour livraison en mars, le plus actif, a fini à 5,2675 dollars, contre 5,3100 dollars à la précédente clôture (- 0,8 %). Le boisseau de soja pour livraison en janvier, le plus échangé, s’est établi à 8,8200 dollars, contre 8,8425 dollars la veille (- 0,25 %).

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les cotations Agri Mutuel.