Euronext

Le blé en léger repli, mais toujours au-dessus des 210 euros


AFP le 25/11/2020 à 14:21

Les prix du blé étaient en très léger recul, mercredi à la mi-journée, mais demeuraient bien campés au-dessus du seuil des 210 euros, dans un marché toujours soutenu par une forte demande et des inquiétudes climatiques, principalement sur le continent américain.

« Le marché, malgré le fait que l’euro remonte (face au dollar), se tient bien, il y a une compétitivité (du blé français) toujours en place », a déclaré Gautier Le Molgat, analyste au cabinet Agritel, estimant que, « pour le moment, il n’y a pas de signal de dégonflement ».

La demande est toujours présente, avec des affaires qui commencent à se conclure sur la récolte 2021, notamment sur les orges avec la Chine.

Parallèlement, les craintes persistent sur le déficit hydrique des blés argentins et du sud des États-Unis, notamment au regard des dernières inspections américaines. De quoi rassurer certains opérateurs, qui craignaient de voir les fonds d’investissements se désengager des matières premières, en raison de l’attrait grandissant des marchés actions. « Ils ne partiront pas du jour au lendemain des matières premières, d’autant que le pétrole est toujours orienté à la hausse », a estimé Gautier Le Molgat.

« Qu’ils soient motivés pour faire des prises de profits de temps en temps, oui, mais ce n’est pas parce que vous faites une prise de profits que vous partez du marché », a-t-il ajouté. « Les échos qu’on a sur les chiffres des exportations sont très bons, l’état des cultures ne donne pas forcément de signaux pour lâcher prise », a conclu l’analyste.

Peu après 12h45 (11h45 GMT) sur Euronext, la tonne de blé tendre reculait d’1 euro sur l’échéance de décembre à 211,75 euros, et de 75 centimes sur l’échéance de mars à 211 euros, pour environ 17 500 lots échangés.

Concernant la tonne de maïs, elle était à l’équilibre, reculant de 25 centimes sur l’échéance de janvier à 195,75 euros, et progressant à l’inverse de 25 centimes sur l’échéance de mars à 195,75 euros, pour environ 500 lots échangés.