[Paru au JO] Phytosanitaires

Le sulfoxaflor et la flupyradifurone, proches des néonicotinoïdes, interdits


TNC le 31/12/2019 à 12:45

Le Gouvernement a confirmé par décret, le 30 décembre, l’interdiction de deux substances phytopharmaceutiques au mode d’action proche de celui des néonicotinoïdes, interdits en France depuis septembre 2018.

Après l’interdiction en 2018 des néonicotinoïdes, utilisés comme insecticides, dans le but de protéger les pollinisateurs, ce sont désormais le sulfoxaflor et la flupyradifurone, deux substances phytopharmaceutiques aux modes d’action identiques, qui sont interdits par un décret du 30 décembre.

Voir aussi : Cinq néonicotinoïdes interdits à partir de septembre

Cette interdiction était prévue dans la loi Egalim, a rappelé le ministre de l’Agriculture dans un communiqué du 31 décembre. La France porte par ailleurs « au niveau européen des positions ambitieuses afin de renforcer les conditions d’autorisation des produits phytopharmaceutiques, en intégrant notamment la toxicité chronique et les effets sublétaux sur les pollinisateurs », ajoute-t-il.

Lire également : Lancement d’une pétition européenne pour interdire les pesticides de synthèse