Nappes phréatiques

La situation est particulièrement satisfaisante pour un mois de juillet


TNC le 24/08/2021 à 13:28
État des nappes phréatiques au 1er août 2021. (©BRGM)

État des nappes phréatiques au 1er août 2021. (©BRGM)

Les pluies très excédentaires de l’été 2021 ont permis de ralentir l’intensité de la vidange des nappes phréatiques et même d’observer des épisodes de recharge, inhabituels à cette époque de l’année.

«En juillet 2021, les tendances d’évolution sont contrastées, constat inhabituel à cette époque de l’année. En effet, les pluies estivales arrivant à s’infiltrer dans les sols sont utilisées par la végétation et n’atteignent que rarement les nappes. Les niveaux devraient donc être en baisse. Or les pluies très excédentaires de l’été 2021 permettent d’observer une remontée des niveaux des nappes notamment sur le tiers nord-est du territoire.

Sur une large partie nord-ouest, la situation au mois de juillet est très satisfaisante, avec des niveaux au-dessus des moyennes mensuelles. Elle reste moins satisfaisante sur les nappes inertielles du couloir Rhône-Saône ainsi que sur les nappes du pourtour méditerranéen et de la Corse.

En août, sans pluie suffisante, la vidange devrait reprendre sur l’ensemble des nappes. Les niveaux devraient rester au-dessus à proches des normales mensuelles sur une grande partie du territoire. Ils pourraient devenir préoccupants sur les nappes de Provence et de Corse. »