Nouveaux tracteurs

Le fabricant de tracteurs indiens Solis arrive sur le marché agricole


TNC le 23/05/2019 à 06:02
Solis 75N Crdi présenté en France su Sima. Le constructeur ouvre la porte de l'agriculture. (©TNC )

Solis 75N Crdi présenté en France su Sima. Le constructeur ouvre la porte de l'agriculture. (©TNC )

Solis, la marque internationale de Sonalika, a profité du dernier Sima pour présenter son nouveau tracteur agricole de 75 ch avec chargeur frontal. La marque dispose de tous les atouts pour un développement rapide en Europe.

Si Solis est une marque déjà connue et présente sur le marché des tracteurs espaces verts, ce n’est pas encore le cas en agricole, mais cela peut le devenir.

Le tracteur Solis 75 Narrow Crdi présenté lors du Sima, d’une puissance de 75 ch, est conforme aux dernières normes anti-pollution. Motorisé par un 4 cylindres turbo de 367 Nm de couple, il est capable de rouler à 30 km/h grâce à sa transmission 12 rapports avant et arrière synchronisés. Doté d’une prise de force 540/540E, il dispose d’un relevage arrière cat2 d’une capacité de 2,5 tonnes. Un modèle de 90 ch sera commercialisé dès début 2020 pour la France. Le chargeur frontal est disponible en option directement monté d’usine.

Importée en France par la société Coinaud de Saint-Yrieix-la-Perche en Haute-Vienne depuis trois ans, la marque progresse régulièrement en espaces verts et annonce déjà plus de 80 points de ventes et services.

Déjà 900 000 tracteurs Solis produits

La marque annonce avoir déjà vendu plus de 1 500 tracteurs en France, 10 000 tracteurs en Europe et vient de fêter ses 900 000 tracteurs produits au niveau mondial. Bien que faible encore, la part de marché Solis progresse dans tous les pays. Elle apparaît par exemple à 0,3 % des parts de marchés de tracteurs en Allemagne selon le site Materiel Agricole.

Sonalika est le troisième fabricant de tracteurs indiens avec une part de marché de l’ordre de 14 % pour environ 75 000 tracteurs par an. L’actionnaire principal est familial et 30 % du capital est détenu par le Japonais Yanmar. C’est d’ailleurs sur ce dernier que s’appuie le système de pièces de rechange pour l’Europe.

La France, premier marché européen du machinisme agricole, est-elle devenue la Mecque de tous les fabricants de tracteurs ? En tout cas, avec un prix d’attaque autour de 22 000 euros, la question des marques peu connues mérite d’être posée.

D’autres informations sur les constructeurs de tracteurs indiens à découvrir ici :