Zoonose

Savoie et Haute Savoie en lutte contre la brucellose


TNC le 27/10/2022 à 10:04

Le ministre de l’agriculture et de la souveraineté alimentaire, Marc Fesneau, a présenté sa feuille de route sur la gestion de la brucellose en Savoie et Haute-Savoie.

La France est indemne de brucellose. Mais au cours de la dernière décennie, deux foyers de brucellose bovine ont été identifiés en France dans le département de la Haute-Savoie en 2012 et 2021, dans des cheptels estivant dans le Bargy où la population de bouquetins constitue un réservoir de la maladie.

La brucellose est une maladie bactérienne très contagieuse chez les bovins et les petits ruminants. Elle peut entraîner des avortements, une réduction de la fertilité ou une chute de production laitière. Il s’agit d’une zoonose : elle est transmissible à l’Homme (à la suite de la consommation de produits laitiers au lait cru provenant d’animaux infectés par la bactérie ou après contact direct avec des animaux atteints de brucellose).

Marc Fesneau a présenté sa feuille de route sur la gestion de la brucellose

En visite en Haute-Savoie, Marc Fesneau a présenté la feuille de route ministérielle s’organisant autour de quatre axes :

– Surveiller pour protéger la santé animale et la santé publique (mise en place de dépistages et surveillance des animaux d’élevage mais aussi de la faune sauvage) ;

– Éradiquer la maladie (abattage total en cas de détection d’un foyer en élevage) ;

– Financement de la part de l’État pour améliorer les performances d’analyses et de détection de la bactérie dans le lait et les fromages ;

– Mise en place d’un groupe de travail partageant les résultats de surveillance en élevage mais aussi dans la faune sauvage.