Euronext

Petit tassement des céréales, avant l’ouverture du marché américain


AFP le 03/03/2021 à 14:13

Les prix des céréales étaient en léger repli mercredi, avant l'ouverture de la bourse de Chicago, vers laquelle sont focalisés les opérateurs, compte tenu d'inquiétudes liées à la situation des cultures aux États-Unis et en Amérique du Sud.

« Ce qui pèse sur les cours, c’est le fait que Chicago ne soit pas encore totalement ouvert, hier on a regardé le marché américain du début à la fin », a commenté Gautier Le Molgat, analyste au cabinet Agritel. 

Mardi, les prix du blé ont grimpé à Chicago, en raison de conditions de cultures revues à la baisse dans la partie méridionale des Grandes Plaines, notamment. Autre motif de soutien des cours, la situation des grands pays producteurs de maïs d’Amérique du Sud, que sont le Brésil et l’Argentine : « on sait que le timing de la logistique ne va pas être bon, il y aura des retards », a commenté M. Le Molgat. Des pluies persistantes au Brésil retardent les chantiers de récolte de soja et par conséquent les semis de maïs qui suivent. À l’inverse, en Argentine, le déficit hydrique reste dominant.

D’une manière générale, le marché est un peu attentiste à moins d’une semaine de la publication du prochain rapport mensuel du ministère américain de l’Agriculture (Wasde), attendu mardi, selon M. Le Molgat. « La vraie interrogation, c’est combien vont encore acheter les Chinois », notamment en maïs et soja, selon M. Le Molgat, qui souligne les interrogations des marchés sur la situation de la peste porcine africaine en Chine.

Peu avant 13h15 (12h15 GMT) sur Euronext, la tonne de blé tendre reculait de 25 centimes sur l’échéance de mai à 231,75 euros, et de 50 centimes sur l’échéance de septembre à 200,25 euros, pour près de 10 000 lots échangés. La tonne de maïs, elle, reculait de 75 centimes sur l’échéance de juin à 221,25 euros, et de 75 centimes également sur l’échéance d’août à 217,50 euros, pour plus de 350 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les cotations Agri Mutuel.