Légumes en conserves et surgelés

Olivier Morel, élu président de l’Unilet


TNC le 02/09/2020 à 17:03
Olivier Morel succède à Eric Legras, président de l'Unilet depuis 2015. (©Unilet)

Olivier Morel succède à Eric Legras, président de l'Unilet depuis 2015. (©Unilet)

À l'occasion de son dernier conseil d'administration, le nouveau bureau a élu Olivier Morel à la présidence de l'Unilet, interprofession des légumes en conserves et surgelés.

Directeur général de la division surgelé du groupe Eureden, Olivier Morel conduira l’interprofession des légumes en conserves et surgelés, en collaboration avec deux vice-présidents : Luc Desbuquois, agriculteur, président du Cenaldi, président de l’O.P. Vallée de la Lys, pour le collège de la Production et Jean-Christophe Silibeau, CEO Europe Bonduelle Europe Long Life et président du groupe légumes de la Fiac, pour le collège de l’industrie. Le nouveau président de l’Unilet a souhaité rendre hommage à son prédécesseur, Éric Legras, pour « avoir remarquablement porté la voix de l’interprofession, et de la filière, à un moment marquant de son histoire : avec les EGA et les plans de filière ».

« Je souhaite inscrire mon mandat dans cette même dynamique et préserver l’esprit des EGA en poursuivant l’accompagnement des acteurs dans la transition agro-écologique et l’adaptation aux changements climatiques ; en soutenant un dialogue de qualité entre tous les acteurs de la chaîne de valeur (agriculteurs, industriels, distributeurs, consommateurs et politiques) pour partager les défis, les enjeux et les objectifs afin d’obtenir une cohérence et une valorisation du travail engagé dans les filières ;  en contribuant à la souveraineté alimentaire européenne et à une consommation saine et sûre, grâce à des légumes de qualité, produits en France et essentiels à une alimentation équilibrée, déclare Olivier Morel. À ce titre, notre interprofession soutient pleinement les objectifs du plan de relance gouvernemental pour la souveraineté alimentaire et l’économie française : seuls une volonté politique forte et des soutiens concrets permettront à notre filière de sortir de cette crise par le haut. »

Olivier Morel prend en effet la présidence de l’Unilet « à un moment inédit de l’histoire, marquée par la crise sanitaire du Covid. L’ensemble de la filière, agriculteurs et collaborateurs des entreprises, sont particulièrement restés mobilisés durant cette crise pour nourrir les Français. Ces derniers ont d’ailleurs plébiscité les légumes en conserve et surgelés durant cette période, reconnaissant leurs qualités en matière de traçabilité, praticité, nutrition et sécurité alimentaire », souligne l’interprofession.  « Dans ce contexte, la filière reste déterminée à tenir son cap et ses engagements, malgré la fragilisation, les surcoûts et les difficultés toujours persistantes liées au Covid (reconstitution des stocks, incertitudes sur le marché RHD) mais aussi aux aléas climatiques. Cette dynamique est déjà éprouvée avec chaque jour davantage de réponses aux demandes sociétales : doublement du bio, développement du logo « Fruits et légumes de France », certification environnementale, réduction des produits phytosanitaires, … »