Chicago

Maïs, blé et soja grimpent


AFP le 13/12/2019 à 09:25

Les prix du blé, du maïs et du soja cotés à Chicago ont nettement progressé jeudi, alors qu'un accord commercial entre la Chine et les États-Unis semblait être sur le point d'être conclu.

Selon l’agence Bloomberg, négociateurs américains et chinois sont parvenus à un accord commercial qui devait encore être approuvé par Donald Trump.

Dans un tweet, le président américain avait assuré plus tôt dans la journée « être très proche d’un accord majeur avec la Chine. Ils le veulent, et nous aussi ! » De nouvelles surtaxes douanières américaines sur des produits chinois sont censées entrer en vigueur dimanche, mais selon le Wall Street Journal, l’administration Trump serait prête à les annuler et à abaisser jusqu’à 50 % d’autres tarifs.

Ces informations « ont fait monter l’ensemble des prix sur le marché agricole », note Bill Nelson de Doane Advisory Services, qui précise que le but du texte est de favoriser les exportations américaines vers la Chine.

« Le président américain a fait part à plusieurs reprises de sa volonté de voir la Chine faire d’importants achats agricoles. Il a même parlé de 40 à 50 milliards de dollars », explique l’expert.

Par ailleurs, les ventes à l’étranger se sont révélées meilleures que prévu, selon les chiffres hebdomadaires du ministère américain de l’agriculture (USDA).

Avec plus de 502 700 tonnes de blé et 873 500 tonnes de maïs écoulés la semaine dernière, les ventes des deux céréales ont dépassé les attentes des analystes. Les ventes de soja (1,05 million de tonnes) se sont elles établies dans la fourchette haute des anticipations.

Les exportateurs privés ont également fait part, dans le système de l’USDA recensant au quotidien les plus grosses commandes agricoles, de l’achat de 1,6 million de tonnes de maïs vers le Mexique et de plus de 110 000 tonnes de maïs vers des destinations inconnues.

« Il y a aussi des informations selon lesquelles le Brésil a exporté tellement de maïs que ses ressources commencent à s’épuiser et qu’il doit se tourner vers les États-Unis », note Bill Nelson.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mars, le plus échangé, a terminé jeudi à 3,7775 dollars contre 3,7123 dollars mercredi (+ 1,75 %). Le boisseau de blé pour livraison en mars, le plus actif, a fini à 5,3025 dollars contre 5,1925 dollars à la précédente clôture (+ 2,12 %). Le boisseau de soja pour livraison en janvier, le plus échangé, s’est établi à 8,9825 dollars contre 8,9350 dollars la veille (+ 0,53 %).

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les cotations Agri Mutuel.