Euronext

Les cours du blé profitent des difficultés d’approvisionnement


AFP le 20/03/2020 à 18:55

Les prix du blé poursuivaient vendredi leur rebond sur le marché à terme européen, soutenus par les difficultés d'approvisionnement de certaines usines ou moulins liées aux problèmes logistiques de la crise sanitaire du coronavirus.

Le cabinet Agritel note « de nombreuses difficultés d’approvisionnement ». « Étant donné le manque de main d’œuvre lié au confinement, la logistique est insuffisante pour assurer un flux de marchandises optimal. Dans ce contexte, les marchés ont observé une nette progression pour les céréales, à l’exception de l’orge brassicole, secteur particulièrement affecté par la baisse de la consommation », indique Agritel.

Sur la scène internationale, la Chine a acheté 120 000 tonnes de blé américain, illustrant son retour sur les marchés. La Corée du Sud, quant à elle, a acheté 60 000 tonnes de maïs et 136 000 tonnes de blé américains.

Vers 17 h (16 h GMT) sur Euronext, la tonne de blé gagnait 1,25 euro sur l’échéance de mai à 190,50 euros et 1,50 euro sur l’échéance de septembre à 184,50 euros, pour plus de 60 000 lots échangés. La tonne de maïs, elle, gagnait 0,25 euro sur le contrat de juin à 168 euros, et 0,50 euro sur le contrat d’août à 171 euros, pour près de 1 700 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les cotations Agri Mutuel.