Euronext

Les céréales repartent à la baisse


AFP le 11/03/2020 à 13:20

Les cours des céréales étaient en légère baisse, mercredi à la mi-journée, en dépit d'objectifs d'exportation légèrement revus à la hausse par FranceAgriMer.

L’organisme public, lors de son conseil céréales spécialisé qui s’est tenu mercredi, a revu à la hausse de 100 000 tonnes l’objectif d’exportation de la France vers les pays tiers (hors UE) à 12,7 millions de tonnes (Mt). L’objectif d’exportation vers ses voisins européens a également été très légèrement revu à la hausse, à 8,07 Mt (+ 55 000 tonnes). Le stock de fin de campagne est stable, à 2,44 Mt, compte tenu notamment d’une petite baisse de la consommation intérieure. 

Malgré l’épidémie de covid-19 et les problèmes logistiques qu’elle peut engendrer, « l’activité export française devrait rester soutenue, notamment à la faveur d’une bonne activité vers la Chine, tout comme vers le Maghreb qui connait un épisode de déficit hydrique », estimait dans une note le cabinet Agritel. 

Le rapport mensuel du ministère américain de l’agriculture publié mardi soir n’a pas apporté de nouvelles fracassantes, notamment en ce qui concerne l’UE, dont la prévision d’exportation reste inchangée à 32 Mt. Seule petite révision, à la hausse, la prévision d’exportation de la Russie, de 34 à 35 Mt. En maïs, les productions du Brésil et de l’Argentine sont inchangées à 101 et 50 Mt.

Peu avant 12h45 (11h45 GMT) sur Euronext, la tonne de blé reculait de 75 centimes d’euro sur l’échéance de mai à 177,25 euros et d’un euro sur l’échéance de septembre à 176 euros, pour 17 000 lots échangés. La tonne de maïs, elle, reculait de 75 centimes sur le contrat de juin à 165,50 euros et de 50 centimes sur celui d’août à 169 euros, pour quelque 130 lots.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les cotations Agri Mutuel.