Commission européenne

Le Polonais Janusz Wojciechowski, nouveau commissaire à l’agriculture


TNC le 11/09/2019 à 14:24
Le polonais Janusz Wojciechowski sera le nouveau commissaire européen à l'agriculture, succédant à Phil Hogan. (©@jwojc )

Le polonais Janusz Wojciechowski sera le nouveau commissaire européen à l'agriculture, succédant à Phil Hogan. (©@jwojc )

Ursula van der Leyen, la nouvelle présidente de la Commission européenne, a attribué le portefeuille de l’agriculture au polonais Janusz Wojciechowski. Membre de la Cour des comptes européenne, il a été député européen et vice-président de la commission de l’agriculture entre 2004 et 2016.

Le trombinoscope de l’Union européenne est désormais connu pour la nouvelle mandature. Après les élections européennes du printemps dernier et la désignation d’Ursula von der Leyen à la tête de la commission européenne, la nouvelle patronne de l’exécutif européen a dévoilé mardi 10 septembre la composition de son équipe de commissaires.

A lire aussi : Quels nouveaux eurodéputés français seront chargés de négocier la future Pac ?

Le polonais Janusz Wojciechowski s’est vu attribué le portefeuille de l’agriculture, succédant ainsi à l’irlandais Phil Hogan. Aux précédentes élections européennes en 2016, il a remporté un troisième mandat de député européen, mais il a rapidement démissionné après avoir été nommé membre de la Cour des comptes européenne. Lors de ses deux premiers mandats, il a été vice-président de la commission de l’agriculture.

En 2017, Janusz Wojciechowski a piloté un audit sur la performance de la politique de développement rural de l’Union européenne, pointant de nombreuses lacunes dans le processus de planification des dépenses de l’UE en matière de développement rural. Ce processus a été jugé « trop long et trop complexe, nuisant tant à la performance qu’aux résultats. »

En savoir plus  : Audit de la politique de développement rural (site de la Cour des comptes européennes)

Son prochain rôle de commissaire européen à l’agriculture lui permettra de mettre en œuvre les recommandations qu’ils avaient émises dans son rapport.

Il devra surtout mener à bien le projet de réforme de la Pac qui a été initiée par son prédécesseur Phil Hogan.

Ce dernier, quant à lui, fait partie des rares commissaires à avoir été maintenu dans la nouvelle équipe. Ursula von der Leyen lui a confié le portefeuille du Commerce. Une nomination stratégique et symbolique à ce poste. L’Irlandais, dont le pays sera le premier impacté par le Brexit, devra négocier les accords commerciaux nécessaires entre l’UE et le Royaume-Uni quand ce dernier sera effectivement sorti de l’Union.