Commerce équitable français

Le label Agri-éthique en plein essor


TNC le 25/11/2019 à 15:42
Ludovic Brindejonc, directeur général d'Agri-éthique, lors des rencontres organisées par le label le 21 novembre (©TNC)

Ludovic Brindejonc, directeur général d'Agri-éthique, lors des rencontres organisées par le label le 21 novembre (©TNC)

Initiée en 2013, la démarche Agri-éthique, qui vise à rémunérer les agriculteurs au prix juste, connaît un développement exemplaire, avec une croissance de son chiffre d’affaires de + 45 % entre 2017 et 2018. Cinq filières sont désormais concernées par la démarche : les céréales, le lait, les œufs, le porc et les légumes secs.

Lancée d’abord pour le blé par la coopérative vendéenne Cavac en 2013, la démarche Agri-éthique a pour objectif de garantir aux producteurs une juste rémunération, grâce à des accords tripartites qui assurent les prix aux agriculteurs pendant trois ans au minimum, sur des volumes déterminés.

Désormais affiché sur 162 références alimentaires, le label Agri-Ethique séduit de plus en plus les consommateurs : entre 2017 et 2018, le chiffre d’affaires a progressé de + 45 %, atteignant 252 millions d’euros, a indiqué Ludovic Brindejonc, directeur général d’Agri-éthique, à l’occasion des rencontres organisées par le label le 21 novembre.

Lire aussi : Bilan positif pour Agri-Ethique, le « commerce équitable à la française »

Après six ans d’existence, la démarche compte désormais 1 295 producteurs agricoles dans cinq filières (céréales, lait, œufs, porc et légumes secs), 19 organisations de producteurs, et un réseau de commercialisation qui prend de l’ampleur, rejoint tous les ans par de nouveaux partenaires.

Le principal acteur du commerce équitable 100 % français

Pour Ludovic Brindejonc, l’un des objectifs du label est aussi « d’accompagner la structuration des filières ». Agri-éthique travaille avec les organisations de producteurs pour définir des prix rémunérateurs, en fonction des coûts de production.

Le label Agri-éthique a intégré en 2018 le collectif Commerce Équitable France, qui réunit les principaux acteurs français engagés dans le commerce équitable pour les filières internationales « Nord-Sud », comme pour les filières françaises « Nord-Nord ».

Agri-éthique représente ainsi 58 % du chiffre d’affaires du commerce équitable Nord-Nord. En un an, le commerce équitable français total a progressé de 34 %, tiré par la demande de consommateurs plus attentifs à l’impact de leur acte d’achat. Pour augmenter encore davantage sa visibilité et poursuivre son développement, Agri-éthique renouvelle également son logo en mettant en avant le « fier trade » et le commerce équitable.

Lire également : Commerce agricole équitable : un succès qui suscite les convoitises