Euronext

Le blé soutenu par la baisse de l’euro face au dollar


AFP le 13/02/2020 à 14:03

Les prix du blé évoluaient dans le vert, jeudi à la mi-journée, soutenus essentiellement par la baisse de l'euro face au dollar.

La monnaie unique tournait autour de 1,0860 dollar, favorisant ainsi la compétitivité à l’export des céréales européennes. Si les conséquences du développement du nouveau coronavirus en Chine sont difficilement mesurables à ce jour sur le commerce du grain, le ralentissement économique en Chine pèse sur les coûts du fret, « en net repli et qui rendent la compétition entre les pays exportateurs encore plus vive, notamment sur les destinations lointaines », a noté le cabinet Agritel dans une note. En Russie, alors que les surfaces d’hiver ont progressé de 865 000 d’hectares cette année, à 18,3 millions d’hectares, « 94 % de ces surfaces sont dans des conditions satisfaisantes à bonnes », a rapporté pour sa part le cabinet Inter-Courtage.

Peu avant 13h15 (12h15 GMT) sur Euronext, la tonne de blé progressait de 50 centimes sur l’échéance de mars à 193 euros et de 25 centimes sur l’échéance de mai à 191,75 euros, pour un peu plus de 11 500 lots échangés. La tonne de maïs, elle, regagnait 25 centimes sur le contrat de mars à 167,75 euros et était inchangée sur le contrat de juin à 172,50 euros, pour près de 250 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les cotations Agri Mutuel.