Euronext

Le blé accentue son avance, soutenu par l’Egypte


AFP le 06/11/2019 à 17:25

Les prix du blé accentuaient leur avance mercredi, malgré la reprise de l'euro face au dollar et après un appel d'offres par l'Égypte pour livraison à la mi-décembre pour lequel la France a été retenue pour deux bateaux, soit 120 000 tonnes. La Russie de son côté a été retenue pour un bateau, soit 55 000 tonnes, ce qui confirme la « bonne compétitivité des blés français » souligne Agritel.

Selon Intercourtage, l’Egypte a payé 214 dollars la tonne rendue au port d’embarquement (prix FOB Dunkerque, c’est-à-dire Free on board, sans les frais de transport et afférents). Le blé russe était proposé à 218 dollars la tonne (FOB Tuaspe), le blé ukrainien à 216,45 dollars, le blé roumain à 222,77 dollars.

Vers 16 h 50 (15H50 GMT) sur Euronext, la tonne de blé tendre gagnait 1,25 euro sur l’échéance de décembre, à 179 euros et 1 euro sur celle de mars, à 181,50 euros, pour 32 926 lots échangés. La tonne de maïs était aussi en hausse, gagnant 0,50 euro à 164,50 sur l’échéance de janvier, et restant inchangée sur l’échéance de mars à 168 euros, pour 489 lots échangés.

En Corée du sud, Kocopia a acheté 55 000 tonnes de maïs ukrainien, à 212,65 euros, pour un chargement en décembre.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les cotations Agri Mutuel.