Grand débat national sur l'agriculture

Calendrier perturbé, thématiques, mode d’emploi : tout savoir sur « ImPACtons »


TNC le 13/03/2020 à 09:37
Dans le cadre du grand débat public sur l'agriculture et la réforme de la Pac, les internautes ont jusqu'au 29 mars - au lieu du 23 mars - pour participer à la hiérarchisation des objectifs de la Pac. (©Pixabay)

Dans le cadre du grand débat public sur l'agriculture et la réforme de la Pac, les internautes ont jusqu'au 29 mars - au lieu du 23 mars - pour participer à la hiérarchisation des objectifs de la Pac. (©Pixabay)

Le grand débat public sur l'agriculture organisé jusqu'au 7 juin dans toute la France pour préparer la prochaine Pac s'organisera autour de 24 débats thématiques en régions métropolitaines ainsi que des rencontres en Outre-mer. Mais la pandémie de coronavirus vient perturber le calendrier initial. Pour la première échéance de ce grand débat, les internautes ont une semaine de plus, soit jusqu'au 29 mars prochain, pour participer à la hiérarchisation des objectifs de la Pac.

Le grand débat public sur l’agriculture et la réforme de la Pac, lancé dimanche 23 février dernier par Karine Le Marchand au Salon de l’agriculture, est lui aussi impacté par la pandémie de coronavirus qui sévit en France. Plus précisément, le calendrier initial (voir plus bas) est quelque peu modifié dans le cadre des mesures visant à lutter collectivement contre la pandémie de coronavirus.

Ainsi, la commission du débat public sur l’agriculture ImPACtons, chargée de l’organisation, a accordé une semaine de plus, jusqu’au 29 mars, aux internautes pour participer à la hiérarchisation des objectifs de la Pac proposée sur la plateforme jeparticipe.impactons.debatpublic.fr. Chaque citoyen peut participer, ainsi que les syndicats agricoles, ONG, associations et organisations professionnelles qui sont appelés à y publier des « cahiers d’acteurs », où exposer leurs visions respectives.

L’Assemblée citoyenne sur l’agriculture (Aca), composée de 140 personnes tirées au sort et venant de chaque région de France – qui devait se réunir en Ile-de-France du 27 au 29 mars pour hiérarchiser les priorités agricoles – se réunira du 5 au 7 juin.

Quant aux débats publics thématiques initialement prévus « dans les territoires » à partir du 2 avril, ils sont pour la plupart tous reprogrammés à partir du 15 avril, certains décalés, d’autres avancés.

À lire : Débat public sur la Pac – Les agriculteurs doivent rappeler tout ce qu’apporte la Pac aux citoyens

Le premier débat aura lieu le 15 avril à Saint-Lô en Normandie, autour de la question « qui décide de la politique agricole ? » et le dernier autour de la question « qu’est ce que je mange ? » à Avignon, le 2 juin.

Le « débat en un clic » sur internet se poursuit jusqu’au 7 juin. Tout comme les « débats maison » que tout un chacun est invité à organiser en téléchargeant le kit mis à disposition sur le site.

Les nouvelles dates ont été décidées dans le cadre des mesures visant à lutter collectivement contre la pandémie de coronavirus, et sont susceptibles de nouveaux changements en raison des impératifs sanitaires, a fait savoir une porte-parole.

Le ministère de l’agriculture a versé 1,5 million d’euros à la Commission nationale du débat public (CNDP) pour l’organisation de ce débat autour des enjeux de l’agriculture et de l’alimentation, afin d’alimenter la position de la France dans les futures négociations de la Pac pour la période 2021-2027 ou 2022-2028.

Le programme des réunions régionales pour le débat sur l’agriculture ImPACtons

Voici le nouveau calendrier de ces rencontres organisées par la commission nationale du débat public (CNDP). Elles ont été reprogrammées, certaines décalées, certaines avancées, d’autres changeant de thématiques, en raison des contraintes sanitaires liées à l’épidémie de coronavirus.

15/16 avril – Normandie
Saint-Lô : « Qui décide de la politique agricole ? »
Yerville : « Dérèglements climatiques : comment l’agriculture peut-elle diminuer son impact et s’adapter ? »

18/21 avril – Ile-de-France
Etampes : « Quels modèles agricoles pour la société française ? »
Saint-Denis : « Qu’est-ce que je mange ? »

20 et 21 avril – Grand Est
Châlons-en-Champagne : « Quelle transition agroécologique pour l’agriculture? »
Epinal : « Revenu et forêt, quelle relation ? »

23 avril – Centre-Val-de-Loire
Bourges : « Chaîne agroalimentaire: quel rôle pour la Pac ? »

24 avril et 25 mai – Nouvelle Aquitaine
Guéret : « Qui décide de la politique agricole ?»
Mont-de-Marsan : « Comment s’organisent les filières agricoles ? »

28 et 29 avril – Bourgogne-Franche-Comté
Poligny : « Quelle transition écologique pour l’agriculture ? »
Dijon : « Eau, air, sols, biodiversité: quels apports par et pour les agriculteurs ? »

29 avril – Corse
Ajaccio : « Quels modèles agricoles pour la société française ? »

4 et 5 mai – Pays-de-la-Loire
Angers : « Nouvelles technologies et innovations: quels impacts, quelles opportunités pour le monde agricole ? »
La Roche-sur-Yon : « Demain, quels agriculteurs et combien ? »

5 mai et 26 mai – Occitanie
Mende : « Quels modèles agricoles pour la société française ? »
Tarbes : « Revenu agricole: comment relever le défi ? »

11 et 12 mai – Auvergne-Rhône-Alpes
Moulins : « Comment cohabiter dans les campagnes ? »
Valence : « Le prix, la qualité ou les deux ? Et pour quel modèle alimentaire ? »

14 mai et 2 juin – PACA
Forcalquier : « Aménagement du territoire, paysage, agriculture: quelle articulation pour demain ? »
Avignon : « Qu’est-ce que je mange ? »

18 et 19 mai – Bretagne
Saint-Brieuc : « Quelle évolution des productions d’élevage ? »
Pontivy : « Accéder à la terre quand on veut être agriculteur, comment ça marche ? »

27 et 29 mai – Hauts de France
Saint-Omer : « Comment cohabiter dans les campagnes ? »
Beauvais : « Quels rôles des marchés européens et internationaux ? » Des déplacements de la commission nationale du débat public sont aussi prévus dans les territoires ultramarins.