A paraître

Actif’Agri : Transformations des emplois et des activités en agriculture


Économie et gestion le 11/04/2019 à 09:29

Comme dans d'autres secteurs, l'agriculture est confrontée à une évolution des métiers et des statuts des travailleurs associés à la production agricole. Bien souvent, l'activité agricole n'est plus assurée par un agriculteur réalisant l'ensemble des métiers sur l'exploitation, mais par une somme de tâches accomplies aussi bien par l'exploitant que par des tiers. Dans ce contexte, la notion d'« emploi agricole » ne rend que partiellement compte de la réalité de l'activité des femmes et des hommes qui participent aujourd'hui au secteur agricole français. Actif'Agri analyse ces transformations sous des angles variés et complémentaires.

De 2000 à 2016, la France a perdu un quart de ses exploitants agricoles, signe de la profonde évolution de son agriculture. Au-delà de cette tendance quantitative, ce secteur se réinvente, par les hommes et les femmes qui y contribuent, et dont les trajectoires, l’organisation et les compétences se transforment. S’ils occupaient hier des emplois bien identifiés, ils accomplissent aujourd’hui, sous des statuts variés, des tâches qui s’assemblent en un système complexe d’activités servant la production agricole. Être agriculteur n’est plus seulement une destinée ou une vocation, liée à une histoire familiale : les chefs d’exploitation travaillent de moins en moins en couple, leurs enfants font plus souvent un autre métier, le salariat et l’externalisation des activités se développent et prennent de nouvelles formes, modifiant le quotidien des personnes qui les réalisent. Leur métier se rapproche de celui des chefs de petites entreprises des autres secteurs économiques. Il s’ouvre aussi à la pluralité croissante des modèles agricoles, nécessitant des formations, des qualifications et des expériences nouvelles.

Pour éclairer et comprendre ces transformations, le Centre d’études et de prospective (CEP) du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a mobilisé une quarantaine d’experts, dont une majorité de chercheurs, qui ont croisé leurs analyses économiques, sociologiques et statistiques. Actif’Agri présente le panorama qui en résulte. Que sait-on des emplois et, au-delà, des travailleurs de l’agriculture française et de leurs activités? Où les exercent-ils et dans quelles conditions? Comment la performance environnementale, les innovations et l’internationalisation des filières agricoles modifient-elles ces emplois? Quels sont les effets réels des politiques publiques sur ces transformations? Telles sont quelques unes des questions auxquelles cet ouvrage très documenté essaie de répondre, en associant étroitement réflexions qualitatives, données quantitatives et infographies.

Le Centre d’études et de prospectives (CEP) du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a été créé en 2008 pour développer et promouvoir des activités de veille, de prospective et d’évaluation. Ses travaux ont entre autres pour objectifs de contribuer au débat public et de procurer des éléments de réflexion aux acteurs en charge de la définition des politiques. Le CEP fournit des analyses et des outils de pilotage sur des problèmes publics complexes d’envergure souvent internationale. Ses observations et travaux sont rendus publics à travers plusieurs formats de publications : bulletin de veille, notes d’analyse, revue Notes et Etudes Socio-économiques, documents de travail, rapports, etc.

http://agriculture.gouv.fr/centre-d-etudes-et-de-prospective

Actif’Agri

(©Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation)