En agriculture biologique

Les obligations en termes de logement pour les veaux


TNC le 18/03/2020 à 10:04
Passés sept jours, les veaux en agriculture bio devront quitter leurs niches individuelles et être placés au minimum par deux dans un enclos avec accès à l'extérieur. (©TNC)

Passés sept jours, les veaux en agriculture bio devront quitter leurs niches individuelles et être placés au minimum par deux dans un enclos avec accès à l'extérieur. (©TNC)

Au 1er janvier 2021 entrera en vigueur le nouveau règlement bio européen. L'une de ses mesures concerne le logement des veaux. En bio, la niche individuelle devient interdite pour les veaux de plus de sept jours. Logés au minimum par deux, ils devront également avoir accès à des aires d'exercice extérieures. Les conseillers de la chambre d'agriculture de Normandie précisent ces règles.

Alors que les contrôles se multiplient concernant le logement des veaux, la chambre d’agriculture de Normandie rappelle les deux principales règles à ce sujet en agriculture biologique : le logement collectif et l’accès à des aires d’exercice extérieures.

Ces critères figureront dans le nouveau règlement européen qui entrera en vigueur au 1er janvier 2021, ce qui laisse encore un peu de temps pour prendre des dispositions et se mettre en conformité.

Lire aussi : Diarrhées et maladies respiratoires : agir pour éviter de lourdes conséquences

Pas de niche individuelle pour les veaux de plus de sept jours

D’après la réglementation, il est interdit de loger un veau de plus de sept jours en niche individuelle, sauf pour une durée limitée et justifiée par des raisons vétérinaires. Après une semaine de vie, les veaux doivent donc être hébergés au moins par deux et avoir accès à une aire d’exercice extérieure.

Les surfaces minimales sont les suivantes (données de l’annexe III du règlement qui concerne les bovins et équidés reproducteurs et d’engraissement) :

Poids vif minimal (kg)À l’intérieur – m2/tête (superficie nette dont disposent les animaux)À l’extérieur – m2/tête (aire d’exercice à l’exclusion des pâturages)
Jusqu’à 1001,51,1
Jusqu’à 2002,51,9
Jusqu’à 35043
Supérieur à 3505 avec un minimum de 1 m2/100 kg3,7 avec un minimum de 0,75 m2/100 kg

Concernant la mise en place de l’aire d’exercice extérieure non couverte, les conseillers de la chambre d’agriculture listent les possibilités :

– Ouvrir un espace adjacent à la nurserie avec une partie découverte et au moins un côté ouvert.

– Utiliser des niches à veaux ou igloos avec une courette extérieure.

– Donner accès à un enclos herbagé.

– Élever les jeunes veaux avec des vaches nourrices.

La chambre d’agriculture de Normandie organisera d’ailleurs prochainement une journée d’échanges autour du veau laitier en agriculture bio. La date sera communiquée ultérieurement.