Eolien en mer

Le Tréport : feu vert « avec réserves » de l’Agence pour la biodiversité


Pêche et aquaculture le 20/02/2018 à 18:20

L'Agence française pour la biodiversité (AFB) a donné mardi son feu vert au projet de parc éolien en mer du Tréport (Seine-Maritime), émettant malgré tout des « réserves » sur ce projet contesté notamment par les pêcheurs locaux, a-t-on appris auprès de l'Agence.

L’avis conforme du Conseil d’administration de l’Agence était nécessaire pour la poursuite du projet car une partie de son périmètre se trouve dans le Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale, qui dépend de l’AFB. Le groupe Engie et ses partenaires, le groupe ibérique EDPR et la Caisse des Dépôts, ont remporté en 2014 l’appel d’offres pour la construction et l’exploitation de ce parc éolien en mer de près de 500 mégawatts. Le projet prévoit l’installation de 62 éoliennes au large du Tréport. Engie s’était inquiété il y a quelques semaines de l’éventualité d’un avis défavorable de l’AFB qui aurait été « un signal très négatif » pour la filière éolienne en mer française.