Bacti-contrôle

Ensemencer le sol du bâtiment de bonnes bactéries pour limiter les infections


TNC le 30/07/2020 à 08:41
Le système Bacti-contrôle pulvérise une solution bactérienne sur les pieds des animaux via le tapis en caoutchouc. (©Bioret agri)

Le système Bacti-contrôle pulvérise une solution bactérienne sur les pieds des animaux via le tapis en caoutchouc. (©Bioret agri)

Bioret agri présente Bacti-contrôle, un tapis en caoutchouc équipé pour asperger les pieds des vaches avec une solution bactérienne inoffensive et bénéfique. L'objectif : bloquer l'installation et la prolifération des pathogènes pour limiter la maladie de Mortellaro et les mammites.

« Prévenir plutôt que guérir », voilà l’objectif de Bioret agri avec son nouveau tapis en caoutchouc pour bâtiment d’élevage, le Bacti-contrôle. L’idée : ensemencer et saturer le sol, le couchage et les sabots des vaches en germes inoffensifs pour bloquer l’installation et la prolifération des pathogènes, notamment ceux responsables de la maladie de Mortellaro.

Concrètement, le tapis est installé sur le sol du quai de traite et pulvérise une solution bactérienne sur les pieds des vaches de façon automatique grâce à un tube vulcanisé perforé situé à l’intérieur du caoutchouc. « C’est un traitement préventif, simple, naturel, et une alternative aux usages répétés de désinfectants agressifs ou d’antibiotiques onéreux, de moins en moins efficaces », explique l’entreprise.

Elle met aussi en avant plusieurs avantages de ce système : du confort grâce au tapis en caoutchouc, une réduction des infections par les pododermatites et les mammites d’environnement, une réduction des coûts de main-d’œuvre et de traitement contribuant à la lutte contre l’antibiorésistance.

Bioret agri commercialisera son système à partir du début d’année 2021 et affiche clairement : « Le Bacti-contrôle revient à 44,50 €/m2 pour le tapis caoutchouc (hors pompe et équipement chiffrés sur devis) et 47,40 €/animal/an pour la solution bactérienne sur la base d’un fonctionnement continu 365 j/an. »