Concours

14 pépites Holstein, Normande et Pie Rouge récompensées par Évolution


TNC le 28/01/2019 à 10:41

L'élection des meilleures vaches laitières Évolution vise à mettre en avant des animaux inconnus des concours et publications. Néanmoins, ce sont des animaux rentables qui font la réussite et la fierté de leurs éleveurs. (©Evolution XY)

L'élection des meilleures vaches laitières Évolution vise à mettre en avant des animaux inconnus des concours et publications. Néanmoins, ce sont des animaux rentables qui font la réussite et la fierté de leurs éleveurs. (©Evolution XY)

Pour sa première édition de l'élection des meilleures vaches laitières de la coopérative, Évolution a récompensé 14 vaches remarquables dont 5 Normandes, 7 Holsteins et 2 Pie Rouges. À l'initiative de ce concours, David Girod explique : « L’idée était de mettre en évidence des animaux inconnus des concours ou de nos publications et qui présentent des carrières hors du commun, que ce soit par leur taux, leur productivité, leur reproduction, leur prolificité, leur longévité, leur capacité à aller au robot de traite… Bref, des animaux rentables qui font la réussite et la fierté de leurs éleveurs. »

La coopérative Évolution lançait cet été son jeu « Élection des meilleures vaches laitières Évolution ». Les éleveurs de Prim’holstein, Normande et Pie rouge ont alors pu inscrire les meilleures femelles de leur élevage au concours en ligne. La coopérative explique : « Notre objectif est de mettre en avant les pépites de chaque élevage : une vieille vache à la carrière « sans soucis », une laitière extrême, une vache à l’IVV parfait et qui pourrait à elle-seule illustrer la repro idéale, des TP ou TB hors normes, etc. »

Parmi les 260 vaches inscrites au concours, 14 lauréates se sont démarquées dans chaque segment. La liste des grandes gagnantes vient d’être dévoilée. Découvrez ci-dessous les vaches primées et le commentaire de leurs éleveurs :

Normande :

Segment quali : Hematie (fille d’Uvray) – Earl Patureau – Grandchamp (Sarthe)

Meilleure lactation 9 136 kg de lait à 51 et 36,5 (TA 38,3).

« Hématie est le style de Normande que l’on recherche sur notre exploitation. En effet, c’est une vache saine et productive qui combine taux et quantité de lait. Hématie possède beaucoup de largeur et de puissance et représente une belle valeur bouchère. »

Segment confort : Vogienne (fille de Nivea) – Monsieur Cédric Legriffon – Carquebut (Manche)

1er vêlage 26/08/2007 – 11e vêlage 02/11/2018, 18 paillettes pour 11 vêlages, 152 000 cellules en moyenne sur les lactations.

« Ma vache âgée de 14 ans est la meilleure dans mon système d’exploitation car c’est une vache que l’on ne voit jamais. Elle a fait 11 veaux en 11 ans, produit un lait riche en matière grasse et protéique et n’est jamais malade. Elle affiche des comptages cellulaires incroyables. C’est de loin la plus rentable. »

Segment opti : Iroise (fille d’Ayala) – Earl de l’hirondelle – Chailland (Mayenne)

Meilleure lactation : 10 356 kg (320 j) à 46 et 35,9, 71 000 cellules, 5 ans et 4 vêlages.

« Iroise est née en octobre 2013, a vêlé à juste 2 ans et vient de revêler pour son 4e veau à 5 ans. Championne en production avec plus de 10 000 kg et sans cellules ! Parfaitement parfait ! »

Segment morpho : Claudette (fille de Royal Holl) – Earl des Acacias – Montrevault-sur-Èvre (Maine-et-Loire)

« Claudette a vêlé pour la 9e fois, et produit du lait de qualité sans cellules et avec des taux remarquables ! Vêlages et repros sans souci, soit un vêlage par an. Cette vache a remporté le départemental de 2016 avec la meilleure mamelle adulte, meilleure laitière, prix d’élevage ! »

Segment robot : Delice – Gaec de la salle – Saint-Georges-de-Rouelley (Manche)

73 274 kg de lait produit à ce jour en six lactations.

« Délice est une vache exceptionnelle, elle regroupe toutes les qualités que l’on recherche avec une longévité hors normes. De très bons aplombs, indispensables en logette robot. Très bonne mamelle saine qui vieillit très bien, rapide en traite. Elle est une des meilleures productrices de France avec 73 274 kg de lait produit en six lactations et affiche sa meilleure lactation à 11 456 kg. »

Holstein :

Segment volum : Conique (fille de Patur AD) – Gaec de Lobelie – Abbaretz (Loire-Atlantique)

41 kg/j de production, meilleure lactation : 16 274 kg (305 j), 1 089 kg de matière utile, 101 000 cellules.

« Conique est une vache exceptionnelle, très calme, qui produit en quantité, à moindre frais et sur la durée. Elle est âgée de 11 ans maintenant, d’un bon format et pas trop grande. Elle a produit 30,7 kg par jour de vie et plus de 126 000 kg de lait en six lactations. Cela fait plus de 21 000 kg par lactation à 32,1 de TP. Sa mère avait déjà produit 80 000 kg de lait en six lactations. »

Segment +value : Galaxie (fille d’Avic Sho) – Gaec Boulard – Vaas (Sarthe)

3e lactation : 9 392 kg, 39 000 cellules, 53,5 de TB et 38,2 de TP (+ 82 €/1000 litre).

« Ce n’est pas la vache la plus impressionnante en gabarit mais c’est une vache très complète, sans souci, avec peu de cellules et une production de lait dans la moyenne du troupeau (3e lactation 9 392 kg) mais avec d’excellents taux, un vrai lait à valeur ajoutée ! »

Segment vital : Gelée (fille d’Avic Sho) – Gaec de l’Inam – Guiscriff (Morbihan)

Démarre sa 6e lactation, 49 000 kg déjà produit, 6 IA = 6 vêlages, 31 000 cellules en moyenne, IVV : 361 j.

« Vache qui a revêlé pour la 6e fois à l’âge de 7 ans 3 mois. Elle prend le veau directement à la 1ère IA et a déjà fait sept veaux en six vêlages. Très fonctionnelle et facile à vivre, elle ne fait pas de cellules. Elle est très bien dans notre système d’élevage. »

Segment autonom : Inédite (fille d’Ebagne Isy) – Gaec de la vieille haie – St Denis d’Anjou (Meuse)

4 IA = 4 vêlages, 12 712 kg sur sa 3e lactation (348 j), 886 kg de matière utile, 129 000 cellules, 1ère en salle de traite et rapide

« Inédite est une vache complète, active et facile à vivre. Elle aime la traite. Elle est très bonne en fertilité avec une IA par lactation (conventionnelle ou sexée). Elle a actuellement quatre femelles dont deux en lactation et trois petites filles. »

Segment red et sans cornes : Lola red (fille de Hertz P) – Monsieur Jean-Luc Vosse – Rocquigny (Aisne)

« Elle ne fait pas parler d’elle. C’est une bonne productrice, que ce soit en lait ou en taux (8 607 kg à 44,2 de TB et 33 de TP en 289 j). Qui plus est, super câline ! »

Segment show : Illusion (fille d’Extreme) – Gaec Montanseau – Les Hauts-d’Anjou (Maine-et-Loire)

Un beau palmarès avec notamment celui de grande championne départemental en 2018 et 1er prix de section au Space 2018. Elle est en cours de sa 3e lactation avec 10 225 kg à 47,2 et 31,8 en 260 jours.

Segment robot : Hequinox (fille de Felikan) – Gaec Cadiou Queguiner – Plougonven (Finistère)

41,4 kg/j de lactation, 3 traites/j avec un débit moyen de 5,1 l/min et une moyenne cellulaire de 112 000 cellules sur 3 lactations.

« Hequinox est en 4e lactation avec déjà 53 tonnes de lait produites et 50 kg de lait de moyenne. Sa mère est toujours là avec plus de 85 tonnes produites. C’est une souche très intéressante en termes d’économie. C’est une vache qui a cinq filles et qui donne envie de faire ce métier. »

Pie rouge :

Segment authentic : Brigitte – Gaec Ar Menez Du – Langonnet (Finistère)

8 727 kg de lait (303 j) à 46,2 et 35,5. 13 paillettes = 10 veaux, 10e vêlage

« Longévité remarquable : Brigitte est née le 09/10/2006 et elle a vêlé en septembre dernier pour la 10e fois. Elle a déjà produit plus de 80 000 kg de lait. Elle est à l’origine de l’excellente génétique du troupeau et des premiers génotypages. On peut noter aussi 13 paillettes pour 10 veaux. »

Segment autonom : Élysée (fille de Sting) – Gaec du Quinquis – Saint-Aignan (Finistère)

Meilleure lactation : 13 537 kg en 305 k, 466 kg de MP (TP 34,4), 103 000 cellules, membres : TB85.

« Elysée a une grosse capacité d’ingestion lui permettant des productions exceptionnelles. C’est une vache dominante qui vient facilement au robot. Elle a remporté de nombreux prix, communaux, départementaux et nationaux en terminant grande laitière et fromagère. Élysée est pointée TB89. »