sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Crise sanitaire et reconfinement

précédent

20/30

articles

suivant

Confinement

La Fédération d'équitation réclame la sortie des chevaux


AFP le 06/11/2020 à 14:55

La Fédération française d'équitation réclame de pouvoir sortir les chevaux, en période de confinement, un besoin « vital » alors que la filière équestre est à l'arrêt forcé, crise sanitaire oblige.

Le ministère de l’agriculture devait communiquer « un protocole pour que l’on puisse sortir les chevaux de clubs avec quelques cavaliers choisis », a expliqué vendredi à l’AFP Serge Lecomte, le président de la FFE. Toujours dans l’attente de ce feu vert, Serge Lecomte alerte sur « le besoin vital pour ses poneys et chevaux de pratiquer des exercices physiques nécessaires à la préservation de leur santé ».

Selon lui, ses 6 500 établissements sont en péril. Une incompréhension qu’il estime « légitime alors que l’équitation est un sport de plein air et permet une distanciation physique naturelle ».

« Il faut que l’administration se dépêche. Ca fait bientôt dix jours que les chevaux sont bloqués dans leurs boxes », martèle-t-il, précisant « avoir convenu un protocole avec les précautions nécessaires, notamment la traçabilité de tous les cavaliers, tous les propriétaires qui se rendront dans les établissements ».

Dans un communiqué, la FFE rappelle qu’avant même le reconfinement, elle avait « alerté fortement les élus sur l’importance de garder les clubs ouverts, notamment pour le bien-être des équidés ».

Une action qui « par la voix de Julien Denormandie, ministre de l’agriculture et de l’alimentation, autorise les propriétaires de chevaux et ceux ayant un cheval en pension, à « continuer de se déplacer pour s’occuper d’eux » ».

Les articles du dossier