sommaire

Sommaire du dossier

Dossier : Crise sanitaire et reconfinement

précédent

27/30

articles

suivant

Confinement

Il n’y aura pas de pénurie de farine, prévient l’ANMF


TNC le 03/11/2020 à 14:40
(©Pixabay)

(©Pixabay)

Alors qu’au printemps, les Français s’étaient rués sur les produits de première nécessité, provoquant des pénuries ponctuelles sur certaines denrées alimentaires de base, l’Association nationale de la meunerie française rappelle que les meuniers « seront au rendez-vous » et qu'il n'est pas nécessaire de constituer des stocks de farine.

« Suite aux annonces gouvernementales concernant les modalités de mise en place du nouveau confinement, l’Association Nationale de la Meunerie Française tient à rassurer les consommateurs : la farine en paquet de 1 kg reste accessible et disponible pour tous si chacun reste raisonnable dans ses achats », rappelle l’ANMF dans un communiqué diffusé le 3 novembre. Lors du premier confinement, les stocks de sécurité réalisés par les Français sur les produits de base avaient en effet provoqué une pénurie de paquets de farine, en lien non pas avec le contenu mais avec le contenant : les petits conditionnements, en parte importés, avaient manqué pour fournir la grande distribution.

Lire :  Farine : la pénurie de petits conditionnement masque l’effondrement du principal débouché

Cette fois, « les frontières intra-européennes restent ouvertes et la circulation du fret de marchandises est maintenue », ajoute l’ANMF, et la pénurie est d’autant moins probable que « dans le cadre du plan de relance, certains meuniers travaillent également sur des projets de nouvelles lignes d’ensachage en paquets de 1kg sur le territoire ».

Néanmoins, comme au printemps, les meuniers devront faire face à la perte de débouchés importants liés aux fermetures de nombreux canaux dans la restauration hors domicile.   

Les articles du dossier