Adjuvantation

La nouvelle formulation In-tech pour plus de « simplicité »


TNC le 17/11/2021 à 11:05
Pour plus d'infos, retrouvez la fiche d'identité des adjuvants de la formulation In-tech. (©De Sangosse)

Pour plus d'infos, retrouvez la fiche d'identité des adjuvants de la formulation In-tech. (©De Sangosse)

Outre le fongicide Pygmalion à base de phosphonates de potassium, les équipes De Sangosse ont annoncé, le 16 novembre dernier, l'arrivée d'une autre « innovation de rupture » cette campagne 2021-2022 : la nouvelle formulation d'adjuvants In-tech.

Cette formulation In-tech associe sous forme d’émulsion deux substances adjuvantes largement utilisées par les agriculteurs : le sulfate d’ammonium (152,2 g/l) et les esters méthyliques d’acides gras (467 g/l). Objectif : « atteindre en toute simplicité la performance des traitements », indique Frédéric Pagès, chef marché adjuvants et inoculants chez De Sangosse. 

Quatre adjuvants bénéficiant de cette formulation sont désormais à la disposition des agriculteurs : Exsentia, Fusio max, Ampli et Volcane duo. « Sans aucun classement, ces adjuvants sont homologués avec les herbicides, les fongicides et les régulateurs de croissance sur toutes cultures. »

La dose pivot est de 0,5 l/ha pour la plupart des usages en grandes cultures, « avec la possibilité de monter à 0,75 l/ha pour les situations les plus exigeantes comme avec les AGS (Fop et Dim) ». Les essais réalisés avec des herbicides céréales ont notamment montré une efficacité équivalente aux doubles adjuvantations grâce à une meilleure pénétration et une meilleure humectation, précise Frédéric Pagès. 

« La formulation In-tech agit dès la mise en cuve : elle limite la formation de mousse et corrige les eaux dures en neutralisant les cations métalliques (calcium, fer, magnésium, …). Elle est aussi reconnue officiellement comme limitant la dérive de pulvérisation pour réduire le lessivage. »

À noter également : le fait d’associer deux substances adjuvantes permet de simplifier l’utilisation pour les agriculteurs en « réduisant les volumes d’adjuvant à stocker, manipuler et d’emballages à recycler. Le prix annoncé est de 5 €/ha pour la dose pivot de 0,5 l/ha, et de 7,5 €/ha pour la dose de 0,75 l/ha.