Biocontrôle

Du nouveau contre septoriose et mildiou dès le printemps 2022 avec Pygmalion


TNC le 17/11/2021 à 10:38
En blé, 2 applications du fongicide Pygmalion sont autorisées par ha et par an, 3 sur pommes de terre. (©@bubu1664/Banque d'images FranceAgriTwittos)

En blé, 2 applications du fongicide Pygmalion sont autorisées par ha et par an, 3 sur pommes de terre. (©@bubu1664/Banque d'images FranceAgriTwittos)

Comme annoncé en juin dernier, De Sangosse vient de confirmer l'arrivée sur le marché de Pygmalion, fongicide à base de phosphonates de potassium pour lutter contre la septoriose sur blés et le mildiou des pommes de terre, non soumis au risque de résistance. Il sera disponible dès le printemps 2022. Retrouvez tous les détails concernant ce produit, dévoilés en conférence de presse le 16 novembre 2021.

Travaillant au développement des biosolutions depuis plus de 15 ans, le groupe De Sangosse étoffe, une nouvelle fois, son éventail de solutions avec Pygmalion, dont les équipes confirment la récente autorisation de mise sur le marché (AMM). Très attendu, notamment face aux nombreux retraits de matières actives, ce fongicide à base de phosphonates de potassium (755 g/l) sera ainsi disponible dès cette campagne pour lutter contre la septoriose sur blés et le mildiou des pommes de terre.

« Premier fongicide systémique du marché non classé »

Il est « reconnu comme produit de biocontrôle : les phosphonates de potassium sont, en effet, présents à l’état naturel dans de nombreux organismes vivants (protozoaires, mollusques…) et naturellement présents dans des roches volcaniques », présente Aurélie Morin, global marketing manager biocontrôle et protection des cultures chez De Sangosse. « C’est le premier fongicide systémique du marché non classé », ajoute Marie Aubelé, chef de marché grandes cultures. Il dispose ainsi d’un IFT de 0, permettant de répondre notamment aux besoins des agriculteurs engagés dans des cahiers des charges ou certifications (HVE…).

« Sa formulation « blue touch » (en lien avec sa couleur), qui associe phosphonates mono-potassique et di-potassique maintenus à un pH équilibré à 6,5, permet une excellente stabilité dans le temps, une tenue au stockage éprouvée et une mise en œuvre facile. » Parmi ses autres spécificités, Pygmalion combine « une action directe contre la septoriose du blé et le mildiou de la pomme de terre, à une activité de stimulation de défense des plantes. Systémique, il assure une excellente protection des organes néformés ». À noter aussi : son double mode d’action est « non soumis au risque de résistance ».

L’équipe De Sangosse, de gauche à droite : Christophe Zugaj, responsable communication et affaires publiques, Marie Aubele, chef de marché grandes cultures, Aurélie Morin et Jean-Marc Saurel, global marketing et projects manager respectivement biocontrôle/protection des plantes et adjuvants, et Frédéric Pages, chef de marché adjuvants. (©TNC)

« Souplesse de positionnement »

Ce fongicide de biocontrôle se caractérise aussi par sa souplesse de positionnement. Sur blé, il peut être appliqué au stade 1-2 nœuds (T1) et au stade dernière feuille développée (T2), et associé avec plusieurs partenaires.

2 essais réalisés en 2021 sur variétés tolérantes ont permis de montrer un gain de 3 q/ha pour une stratégie « Pygmalion 2 l/ha au T1 puis un T2 » contre un passage au T2 unique. Dans 4 essais réalisés également en 2021, mais sur variétés sensibles, un gain de 2 q/ha a été observé pour une stratégie « Pygmalion 2 L/ha associé à du soufre (2 l/ha) puis un T2 » contre deux passages de référence (T1 puis T2).

Les stratégies fongicides blés travaillées par les équipes De Sangosse. (©De Sangosse)

Les équipes De Sangosse travaillent aussi sur des offres globales, du biocontrôle associé à des biostimulants de la gammeAgronutrition pour la vitalité des plantes. Deux packs seront disponibles dès le printemps 2022 sur blés : Pygmalion Care S (Pygmalion + extraits d’enzyme, manganèse et soufre) et Pygmalion Ultra (Pygmalion + extraits d’enzyme).

Sur pommes de terre, Pygmalion peut être appliqué dès la levée et montre un intérêt particulier en croissance active, selon Marie Aubelé. Cette spécialité est également complémentaire avec l’adjuvant Le 846 de la gamme Positive Production, pour « des programmes efficaces et à IFT réduits ».

D’après les essais réalisés, les équipes De Sangosse estiment pouvoir réduire de 25 % les IFT en pommes de terre en intégrant Pygmalion et le 846 dans un programme fongicide pommes de terre. (©De Sangosse)

Compte-tenu de l’arrivée tardive de l’AMM, Pygmalion sera disponible seulement en bidon de 10 l pour le printemps 2022. Le prix annoncé par De Sangosse est de 10,5 €/l, soit 21 €/ha (la dose recommandée étant de 2 l/ha).