Bilan de récolte d'automne chez Arterris

« Des rendements largement impactés par les conditions climatiques de l’année »


TNC le 15/11/2019 à 10:11

Coopérative située en Occitanie et en Provence-Alpes-Côte d'Azur, Arterris dresse un bilan très négatif de cette récolte d'automne 2019 pour l'ensemble de son territoire. En cause : les conditions climatiques de l'année.

Pour Arterris, « les conditions climatiques de l’année, et notamment la sécheresse de l’été, ont largement impacté les rendements de cette récolte d’automne. Sur certains secteurs, « les rendements ont baissé de moitié par rapport à la normale pour le maïs grain non-irrigué », présente la coopérative. À l’inverse, les maïs irrigués ont, eux, dépassé les attentes.

Du côté du tournesol, la collecte du groupe se situe 20 % en dessous des attentes. « Les cultures ont particulièrement souffert de la sécheresse en début de cycle. Les pluies de juillet – août ont été bénéfiques, même si leur impact a été variable en fonction de la date de semis. Elles n’ont cependant pas permis de récupérer tout le potentiel.  » La coopérative relève des rendements d’autant plus décevants que l’on se dirige vers le sud-est de son territoire.

Le sorgho présente également « des rendements très hétérogènes et une performance de 20 % en dessous des prévisions ». Même constat pour le soja. « La production est en baisse par rapport à l’année dernière : –  de 20 % par rapport aux quantités attendues », précise la coopérative. Le riz présentait, lui, « un très beau potentiel », qui a été confirmé lors de la collecte « malgré une récolte tardive et interrompue plusieurs fois par des épisodes pluvieux ».