Pulvérisateur Amazone

Smartsprayer, le système qui traite à l’adventice près !


TNC le 23/10/2019 à 06:11
Le système SmartSprayer des constructeurs Amazone, Bosch et Xerio analyse les adventices au sein même de la culture. (©Amazone)

Le système SmartSprayer des constructeurs Amazone, Bosch et Xerio analyse les adventices au sein même de la culture. (©Amazone)

Amazone fait entrer la pulvérisation localisée dans l'ère de la pulvérisation ciblée. Élaboré en partenariat avec Bosch et Xerio, le système Smartsprayer identifie les adventices lors du passage de rampe et les traite uniquement si le seuil de nuisibilité est dépassé. L'économie d'herbicide pourrait atteindre 60 %.

Après la mise sur le marché du pulvérisateur UX AmaSpot, Amazone repousse les limites de l’application phytosanitaire et présente le système Smartsprayer. Élaboré en collaboration avec Bosch et Xerio, il identifie en temps réel les adventices dans la culture et les traite uniquement si le seuil de nuisibilité est dépassé. À l’aide de caméras capteurs, Smartsprayer cible le traitement à effectuer à la plante près et non plus uniquement au sein des zones vertes et non-vertes. D’après les constructeurs, une économie d’herbicide de 20 à 60 % est réalisable. Moins chiffrable, l’utilisation de matières actives ciblées et à moindre quantité peut pallier les problèmes de résistance.

Les autres nouveautés Amazone : Precea : la précision à haute vitesse par Amazone

L’intelligence artificielle fait la guerre aux adventices

Les points noirs sont des mauvaises herbes individuelles, les carrés violets sont des zones d’application pour une tolérance zéro des adventices et les zones blanches montrent le potentiel d’économie. (©Amazone)

À chaque passage, les caméras capteurs scannent la parcelle avec une précision de l’ordre de 25 cm sur l’ensemble de la rampe. Ensuite, les capteurs font la différence entre les plantes cultivées et les indésirables à l’aide de l’intelligence artificielle, y compris dans les lignes de semis. Simultanément, l’information est envoyée au système de décision qui intervient en fonction du seuil de nuisibilité de l’adventice (nature, stade de développement, population) et de la stratégie culturale choisie par l’agriculteur.

Par la suite, les décisions agronomiques du système Smart Sprayer sont appliquées par les équipement de pulvérisation qui équipent déjà l’UX AmaSpot.

Dernière étape du traitement ciblé : l’application

Les décisions agronomiques du système Smartsprayer sont appliquées par les équipements de pulvérisation de l’UX AmaSpot. (©Amazone)

Chaque information de traitement est envoyée individuellement à la buse associée. Grâce aux porte-jets PWFM, le débit d’application des intrants est adapté à chaque unité. Les porte-jets modulent leur temps d’ouverture et de fermeture en quelques millièmes de seconde, soit quasiment en même temps que l’identification de l’adventice. Les buses SpotFan 40-03 sont positionnées à proximité des caméras capteurs, tout les 25 cm, et diffusent un peu plus large que la zone cible pour éviter les problèmes de résistance en bordure. Pour une application optimale, il est possible de traiter jusque 12 km/h.

Le système Smartsprayer est également équipé de Led au niveau de chaque caméra pour traiter la nuit ou en condition de faible luminosité, et de porte-jets classiques pour basculer en application pleine. La date de mise en marché du dispositif n’a pas encore été annoncée par Amazone.

Lire aussi : La France à l’honneur au salon Agritechnica 2019 !

Fendt 724 Vario équipé d’un pulvérisateur trainé UX AmaSpot 4200 l dans les plaines anglaises :