Miss et Mister agri

Les gagnants de l’édition 2021 sont…


TNC le 28/12/2020 à 18:59

Les résultats de ce concours, destiné à mettre en valeur les femmes et les hommes qui font l'agriculture, viennent de tomber. Parmi 360 candidats, tous aussi motivés les uns que les autres pour porter et défendre pendant un an les couleurs du monde agricole, le choix fut difficile pour le jury. Fini le suspense, les Miss agri et Mister agri 2021, juniors et seniors, sont...

(©Miss et Mister agri)

Ça y est ! Les noms des Miss et Mister agri 2021, senior et junior, surnommés aussi « Miss France Agricole » ou « Mister France Agricole », ont été dévoilés.

Catégorie Miss agri (>18 ans)

Miss agri : Sophie, 28 ans, Charente-Maritime

« Déterminée et fière de faire perdurer la ferme familiale »

(©Miss et Mister agri)

Installée en 2016 après un BTS comptabilité/gestion et un BPREA, Sophie cultive des céréales. « Mon père, polyculteur-éleveur, m’a transmis la passion du métier d’agriculteur. Je suis déterminée et fière, en tant que femme, de pouvoir faire perdurer et évoluer la ferme familiale, où je représente la 4e génération. »

Retrouvez sa candidature ICI.

1ère dauphine : Constance, 20 ans, Haute-Marne

« Être agricultrice, c’est magique mais à la fois difficile »

(©Miss et Mister agri)

Actuellement en 2e année de BTS productions animales, Constance souhaite reprendre l’exploitation familiale tout en créant un petit atelier ovin et en étant conseillère d’élevage spécialisée en santé. « Mes parents sont éleveurs de bovins Aubrac. Née au milieu des champs, des vaches et des poules, je me présente aujourd’hui, accompagnée de ma Doudouce, pour représenter le milieu agricole si merveilleux à mes yeux. C’est un métier qui se vit avec passion et j’aimerais le partager. Être agriculteur(.rice), c’est magique mais à la fois difficile notamment de nos jours qui sont parfois tragiques. Cependant, on aimerait être entendu et surtout soutenu afin que l’agriculture de demain soit préservée. Je souhaite représenter toutes ces femmes du milieu agricole si courageuses. »

Retrouvez sa candidature ICI.

2e dauphine : Valériane, 25 ans, Hautes-Alpes

« J’ai été éduquée dans le respect des bêtes et de la nature »

(©Miss et Mister agri)

Fille d’agriculteur, Valériane est titulaire d’un BTS Acse et travaille en tant que bergère sur une exploitation de brebis mérinos d’Arles dans le Gard et les Bouches-du-Rhône. « Je suis également pompier volontaire pendant mon temps libre, explique-t-elle. Issue du milieu et passionnée par ce métier, j’ai depuis ma plus tendre enfance été éduquée dans le respect des bêtes et de la nature. Dans mon travail je suis respectueuse, souriante et investie. Être élue serait pour moi un moyen de représenter le monde agricole ainsi que la place de la femme. Être féminine et travailler dans l’agriculture, c’est possible. »

Retrouvez sa candidature ICI.

Catégorie Mister agri (>18 ans)

Toutes les infos sur ce concours sur la page Facebook Election Miss et Mister France Agricole.

Mister agri 2021 : Flo Pajor, 29 ans, Saône-et-Loire

« On a tous gagné le bonheur d’exercer avec passion notre métier ou futur métier »

(©Miss et Mister agri)

Florent Pajor, surnommé Paji, élève des vaches, une cinquantaine de moutons… « J’en suis fou, un mélange de passion, de patience envers les bêtes, d’observation », raconte-t-il. Ce fils d’agriculteur, titulaire d’un bac pro CGEA, a l’intention de s’installer à son compte sur une structure à taille humaine. « Je suis quelqu’un de passionné depuis ma plus « tendre » enfance. Ce qui me caractérise le plus je crois, c’est ma personnalité assez… colorée. Je suis loin d’être monsieur tout le monde. Simplement Flo, dit Paji, aimant ses bêtes (…). Je suis sans prétention, simple. Et très terre à terre. (…) Mais surtout…qu’est-ce que j’adore voir autant de si belles et beaux représentants du monde agricole aujourd’hui ! Bravo à tous !! Car vous êtes tous formidables !!! Vous avez au final tous gagné. Tous gagné le bonheur de vivre et d’exercer pleinement avec passion votre métier ou futur métier. »

Retrouvez sa candidature ICI.

1er dauphin : Soumaila, 34 ans, Mayotte

«  Promouvoir les richesses et la diversité de l’agriculture française »

(©Miss et Mister agri)

Issu d’une reconversion professionnelle, Soumaila a récupéré l’exploitation de son défunt grand-père après la validation de son BPREA en 2017. « Je produis et distille de l’ylang-ylang, des épices et des fruits tropicaux, précise-t-il. J’ai décidé de proposer ma candidature afin de promouvoir les richesses et la diversité de l’agriculture française, notamment avec ses territoires insulaires, mais aussi au passage pour m’amuser. »

Retrouvez sa candidature ICI.

2e dauphin : Julien, 23 ans, Haute-Marne 

« S’épanouir chaque jour dans ce merveilleux métier de paysan »

(©Miss et Mister agri)

Après un bac STAV et un BTS productions animales, Julien est actuellement technicien dans une coopérative ovine. Sa devise : « Quand on veut, on peut ». « C’est avec détermination que j’arriverai à mes fins en m’installant sur l’exploitation familiale de polyculture-élevage laitier, en y associant des ovins viande, insiste-t-il. Je veux faire ce métier, si dénigré par tant d’associations et de personnes qui ne savent que peu de choses sur la passion que nous lui portons, ni à l’amour de la terre et de l’élevage. Malgré la conjoncture actuelle et ce métier pas toujours considéré à sa juste valeur, je veux montrer qu’aujourd’hui il y a toujours des jeunes qui sont motivés pour l’exercer et qui veulent continuer à faire vivre nos territoires ruraux, à donner une image la plus positive possible de notre profession, mais surtout à s’épanouir chaque jour dans ce merveilleux métier de paysan attaché à son territoire et ses valeurs. »

Retrouvez sa candidature ICI.

Catégorie Miss agri junior (15-17 ans)

Miss agri junior : Gaëlle, 17 ans, Bourgogne

« Non issue de ce milieu, j’en suis tombée amoureuse »

(©Miss et Mister agri)

Apprentie en Bac pro agricole, Gaëlle s’est rapprochée du domaine agricole il y a bientôt six ans. N’étant pas issue de ce milieu, j’ai voulu découvrir ce monde à part et je suis tombée amoureuse ! Mon apprentissage se déroule dans une exploitation de polyculture-élevage avec des ateliers de volailles et viande bovine en vente directe. Il est très intéressant et important pour moi de faire de l’élevage, de la transformation ainsi que de commercialiser les produits issus de l’exploitation. Nous veillons à leur qualité pour nos clients ! Je veux ainsi montrer que dans l’agriculture, réputée pour être un métier d’hommes, les femmes ont aussi leur mot à dire. Il faut toujours garder la tête haute, le résultat en vaut la peine ! »

Retrouvez sa candidature ICI.

1ère dauphine : Manon, 17 ans, Corrèze

« J’aimerais pouvoir casser les tabous du monde agricole »

(©Miss et Mister agri)

En classe de terminale STAV au lycée agricole, Manon aimerait continuer avec un BTS productions animales, devenir technicienne dans une coopérative et par la suite reprendre la ferme familiale. « Cette magnifique passion pour la race limousine m’a été transmise par mon père à qui je dois ma force et mon envie de réussir. À travers ma participation, j’aimerais pouvoir casser les tabous du monde agricole et que notre agriculture soit soutenue mais également montrer que toutes les femmes ont leur place dans ce milieu. »

Retrouvez sa candidature ICI.

2e dauphine : Camille, 17 ans, Normandie

« Mon papa m’a transmis l’amour de la nature et des animaux »

(©Miss et Mister agri)

« Fille d’agriculteur, je suis née dedans, mon papa m’ayant transmis cette passion et l’amour de la nature et des animaux, témoigne Camille. Aujourd’hui, je suis en 1ère CGEA en alternance. J’ai différents projets dans le monde agricole. Si je pouvais tous les réaliser, ce serait super mais celui qui me tient le plus à cœur est de pouvoir créer une structure très polyvalente de polyculture-élevage avec une ferme pédagogique et un centre équestre (car je suis aussi passionnée de chevaux), où j’aimerai faire de l’équithérapie avec des enfants handicapés ou juste des enfants qui ont besoin de changer d’air. j’ai déjà participé à ce concours l’année dernière et je retente ma chance car ça a été plutôt cool à faire, avec beaucoup de belles rencontres. »

Retrouvez sa candidature ICI.

Catégorie Mister agri junior (15-17 ans)

« Montrer à tous les valeurs de l’agriculture »

(©Miss et Mister agri)

« Je veux montrer à tous les valeurs de l’agriculture, s’exclame Anthony. En effet, il est important pour moi de prouver à ma génération que les métiers du monde agricole sont fondamentaux pour notre pays. Le concours est également pour moi un moyen de m’affirmer en tant que futur exploitant agricole. J’espère être soutenu et remporter ce titre qui sera pour moi une des plus belles reconnaissances de mon métier. »

Retrouvez sa candidature ici.

1er dauphin : Paul, 16 ans, Nord

« Un métier passionnant qu’il faut mettre à l’honneur »

(©Miss et Mister agri)

Paul est en BTS Acse et son père est agriculteur avec une exploitation de polyculture-élevage de 5 400 dindes ! « Agriculteur est un métier passionnant qu’il faut mettre à l’honneur ! », lance-t-il.

Retrouvez sa candidature ICI.

2e dauphin : Maxime, 16 ans, Oise

« Faire découvrir les différentes techniques pratiquées sur la ferme »

(©Miss et Mister agri)

En Première STAV au lycée agricole et avec un père céréalier, Maxime baigne depuis petit dans l’univers agricole. « L’exploitation est pleinement engagée dans l’agriculture de conservation des sols, et plus particulièrement dans la pratique du semis direct, depuis maintenant quelques années. Je me présente donc à ce concours pour partager ma passion mais aussi faire découvrir à chacun les différentes techniques que nous avons mises en place sur la ferme, ceci afin faire évoluer le monde agricole et les mentalités. »

Retrouvez sa candidature ICI.