Chicago

Maïs et blé en légère baisse, soja en hausse, après des rapports mitigés


AFP le 01/04/2020 à 10:21

Les cours du maïs et du blé cotés à Chicago ont terminé en légère baisse mardi tandis que ceux du soja ont progressé, après des rapports contrastés sur les superficies et les stocks de produits agricoles aux États-Unis.

Les documents diffusés par le ministère américain de l’agriculture, une estimation annuelle sur les intentions de semis des agriculteurs et un rapport trimestriel sur les réserves de produits agricoles, « contenaient des bonnes et des mauvaises nouvelles, du coup le marché est plutôt neutre ce mardi », estime Michael Zuzolo de Global Commodity Analytics.

Du côté du maïs, le ministère a surpris les observateurs en prévoyant 96,99 millions d’acres, soit bien plus que les 94,33 millions anticipés en moyenne par les analystes et que les 89,7 millions plantés en 2019.

Le ministère a aussi révisé à la hausse ses chiffres sur la consommation, « mais pas suffisamment pour compenser la production supplémentaire qui devrait provenir de toute cette superficie », remarque Michael Zuzolo. Les chiffres sur les stocks au 1er mars plaidaient en effet plutôt pour une hausse des cours dans la mesure où ils étaient estimés au 1er mars à 7,95 milliards de boisseaux, soit bien moins que les 8,13 milliards attendus.

Les cours restent toutefois, selon Michael Zuzolo, sous l’influence de la chute des cours du pétrole, tombés lundi à leur plus bas niveau depuis 2002, et dans leur sillage des cours de l’essence et de l’éthanol. Or ce biocarburant est principalement composé à partir de maïs.

Du côté du soja, l’USDA a évalué que 83,51 millions d’acres seraient semés cette année aux États-Unis, ce qui est bien plus que l’an dernier (76,1 millions) mais un peu moins que la moyenne des analystes (84,87 millions). Les stocks de l’oléagineux s’affichaient en revanche un peu au-dessus des prévisions, à 2,23 milliards de boisseaux contre 2,24 milliards attendus.

Du côté du blé, l’USDA a anticipé les superficies à 44,66 millions d’acres, contre 44,98 millions attendus. Pour le seul blé de printemps, la superficie est évaluée à 12,6 millions d’acre.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mai, le plus échangé, a terminé mardi à 3,4075 dollars contre 3,4125 dollars la veille (- 0,15 %). Le boisseau de blé pour livraison en mai, le plus actif, a fini à 5,6875 dollars contre 5,6950 dollars à la précédente clôture (- 0,13 %). Le boisseau de soja pour livraison en mai, le plus échangé, a terminé à 8,8600 dollars contre 8,8225 dollars lundi (+ 0,46 %).

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les cotations Agri Mutuel.