Chicago

Maïs, blé et soja replongent sous la pression des autres marchés


AFP le 12/03/2020 à 09:57

Les cours du maïs, du blé et du soja sont repartis à la baisse mercredi à Chicago, dans le sillage du reste des marchés financiers angoissés par la propagation du nouveau coronavirus.

« On continue à faire du courtage de façon frénétique avec une perspective complètement dominée par l’émotion » alors que le Covid-19 reste la principale préoccupation des marchés, a estimé Mike Zuzolo de Global Commodity Analytics.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a notamment qualifié mercredi l’épidémie du Covid-19, qui a contaminé plus de 110 000 personnes dans le monde depuis fin décembre, de « pandémie ».

Lire aussi : La tempête sur les marchés agricoles pourrait durer encore deux mois

Les cours des produits agricoles ont touché leurs plus bas niveaux de la séance peu après que l’indice boursier S&P 500 de Wall Street eût atteint un seuil technique, a-t-il remarqué.

Dans ce contexte, l’annonce d’une nouvelle grosse vente de soja à l’étranger, de 194 000 tonnes à des destinataires inconnus, pour la troisième journée de suite dans le système officiel recensant au quotidien les plus grosses commandes n’a pas suffi à garder les cours de l’oléagineux en hausse.

De même, la forte humidité qui domine sur la région des Plaines du Sud et du Delta du Mississippi, « qui empêche tout semis précoces de soja » selon Brian Hoops de MidWest Market Solutions, n’a pas beaucoup perturbé les marchés.

Les investisseurs attendent désormais la publication, à la fin du mois, d’un rapport regroupant les intentions d’ensemencement des divers agriculteurs aux Etats-Unis.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mai, le plus échangé, a terminé mercredi à 3,7450 dollars contre 3,7750 dollars à la précédente clôture (- 0,8 %). Le boisseau de blé pour livraison en mai, le plus actif, a fini à 5,1275 dollars contre 5,2225 dollars mardi (- 1,8 %). Le boisseau de soja pour livraison en mai, le plus échangé, a terminé à 8,7325 dollars contre 8,7625 dollars la veille (- 0,3 %).

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les cotations Agri Mutuel.