Manifestations

Les éleveurs à Clermont-Ferrand et Lyon pour « défendre leur métier »


AFP le 26/03/2021 à 10:03

« France, veux-tu encore de tes paysans ? » : des milliers d'éleveurs ont manifesté jeudi à Clermont-Ferrand et à Lyon pour « défendre leur métier » et réclamer des « réponses rapides » au gouvernement, ont constaté des journalistes de l'AFP.

À la mi-journée, quelque 800 tracteurs, selon les organisateurs, avaient pris place face à la statue de Vercingétorix place de Jaude dans le centre de Clermont-Ferrand, venus des quatre départements auvergnats, mais aussi de la Bourgogne, du Limousin, du Lot, de l’Aveyron, de la Loire ou de la Nièvre, entraînant d’importantes perturbations sur les principales voies d’accès à la ville dans la matinée.

« Paysans en péril, Macron réagis ! », « Doit-on mourir pour vous nourrir ? », « N’abandonnez pas les éleveurs », pouvait-on lire sur les pancartes installées sur les engins, parfois surmontées d’un mannequin au bout d’une corde. À Lyon, environ 200 tracteurs selon les organisateurs, 132 selon la préfecture, ont également convergé en fin de matinée vers le centre. Ils étaient partis dans la matinée notamment de la Loire, de l’Ain ou bien de l’Isère et avaient emprunté l’A43, l’A7 ou l’A89 où la circulation avait été momentanément perturbée. Les tracteurs ont ceinturé à la mi-journée la place Bellecour, où des responsables syndicaux ont pris la parole sur une estrade surmontée d’une banderole « On vous nourrit, mangez Français ».

Les éleveurs estiment que le prix de la viande payé aux producteurs est trop bas et réclament le maintien des aides européennes, alors que les consultations sont en cours sur la future Pac (Politique agricole commune). « On est venus défendre notre métier, face à une avenir incertain. Avec les baisses qu’on nous annonce, nos revenus vont être très impactés. La loi Egalim (loi alimentation), c’est du pipeau ! », a notamment déclaré à l’AFP Maxime Donavy, éleveur venu du Cantal pour manifester à Clermont-Ferrand.