Euronext

Les céréales résistent et demeurent dans le vert, grâce aux changes


AFP le 18/03/2020 à 15:20

Les prix des céréales évoluaient dans le vert mercredi en début d'après-midi, soutenus par une baisse de l'euro face au dollar, qui se poursuivait après une première chute mardi.

En début d’après-midi, l’euro demeurait comme depuis la fin de matinée en deçà de 1,10 dollar, permettant aux céréales européennes de bénéficier d’un surcroît de compétitivité. Peu avant 14h30 (13h30 GMT) sur Euronext, la tonne de blé progressait de 2,25 euros sur l’échéance rapprochée de mai à 181,50 euros et était presque à l’équilibre sur l’échéance de septembre, en recul de 25 centimes à 176,50 euros, pour un peu plus de 19 000 lots échangés. La tonne de maïs, elle, était inchangée, tant sur l’échéance de juin à 164 euros, que sur celle d’août à 167 euros, pour quelque 480 lots échangés.

Autre facteur de soutien des céréales, « des rumeurs de limitation d’exports de la part de la Russie », afin de contrôler les prix sur le marché intérieur, selon une note du cabinet Agritel.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les cotations Agri Mutuel.