Euronext

Les céréales en recul à la veille d’un rapport américain


AFP le 09/06/2021 à 14:31

Les prix des céréales étaient en recul, mercredi à la mi-journée, en raison de prises de profits à la veille d'un rapport mensuel du ministère américain de l'agriculture et d'une révision à la hausse des stocks.

Les cours du blé étaient en recul, en préséance à la Bourse de Chicago, probablement en raison de prises de profits de la part des fonds, à la veille du rapport Wasde sur la production mondiale de céréales. Autre facteur qui pesait sur les cours, la révision à la hausse des stocks de certaines céréales par l’organisme FranceAgriMer.

Le stock de blé tendre en France à l’issue de la campagne commerciale actuelle qui s’achève, est ainsi revu à la hausse d’environ 90 000 tonnes, à près de 2,7 millions de tonnes, en raison d’une révision à la hausse de la collecte et d’une révision à la baisse de l’utilisation par les fabricants d’aliment du bétail. Le stock d’orge a également été très légèrement revu à la hausse, à 1,05 Mt, à la faveur d’une collecte et d’importations revues à la hausse. Ces stocks demeurent toutefois à des niveaux très tendus.

Vers 13h45 (11h45 GMT) sur Euronext, la tonne de blé tendre reculait de 2,50 euros sur l’échéance de septembre à 213,75 euros, et de 2,25 euros sur l’échéance de décembre à 213,50 euros, pour environ 14 500 lots échangés. La tonne de maïs, elle, reculait de 4,25 euros sur l’échéance d’août à 259 euros, et de 2,50 euros sur l’échéance de novembre à 212,25 euros, pour environ 475 lots échangés.

Pour suivre les évolutions des cours des matières premières agricoles, rendez-vous sur Les cotations Agri Mutuel.